Flashs  (11)
  ACCUEIL  
|
  POLITIQUE  
|
  ECONOMIE  
|
  MULTIMEDIA  
|
  SOCIETE  
| |
  FLASHS  
|
  TITRES  
|
  COMMUNIQUES  
Recherche personnalisée
WASHINGTON, vendredi 8 avril 2011 (LatinReporters.com) - Les Etats-Unis expulsent l'ambassadeur d'Equateur. Cette expulsion, annoncée le 7 avril, est une réaction à celle de l'ambassadrice américaine à Quito.
Article

QUITO, mercredi 6 avril 2011 (LatinReporters.com) - L'Equateur expulse l'ambassadrice des Etats-Unis (effet WikiLeaks). Priée de quitter l'Equateur "dans le plus bref délai", Heather Hodges, ambassadrice des Etats-Unis à Quito, a été déclarée le 5 avril persona non grata par le gouvernement du président socialiste équatorien Rafael Correa. Cette crise a été provoquée par WikiLeaks, qui a dévoilé un câble diplomatique secret de l'ambassadrice sur la corruption de la police équatorienne.
Article

MADRID, dimanche 3 avril 2011 (LatinReporters.com) - Espagne / Adiós Zapatero ! Départ en 2012 du leader socialiste, victime de la crise. "Je ne serai pas candidat aux prochaines élections générales [de mars 2012]. Merci pour votre respect et votre affection" annonçait le 2 avril à Madrid le président du gouvernement, José Luis Rodriguez Zapatero, devant le comité fédéral de son Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Elu en 2004 et réélu en 2008, M. Zapatero, 50 ans, a vu fondre sa popularité à cause de sa gestion jugée catastrophique de la crise économique.
Article

MADRID, vendredi 1er avril 2011 (LatinReporters.com) - Espagne / France: Zapatero éclaboussé par des documents de l'ETA saisis à Bordeaux. Toujours applaudie en Espagne, l'arrestation en France de chefs de l'ETA comporte néanmoins des risques. Gare, par exemple, à l'explosion à retardement du contenu d'ordinateurs dans lesquels les séparatistes basques consignent tout, y compris les détails de leur négociation frustrée avec le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero. Ce dernier s'en trouve éclaboussé à moins de deux mois des élections municipales et régionales.
Article

LIMA, lundi 28 mars 2011 (LatinReporters.com) - Pérou / élections: le "Chavez péruvien" Ollanta Humala favori de la présidentielle. Nationaliste de gauche et candidat à la présidence du Pérou comme en 2006, le lieutenant-colonel à la retraite Ollanta Humala, 48 ans, secoue la campagne pour l'élection présidentielle du 10 avril. Il en est désormais le favori, ravissant la première place à l'ancien chef de l'Etat Alejandro Toledo dans deux sondages diffusés le 27 mars, 14 jours à peine avant un scrutin qui sera aussi législatif.
Article

Vendredi 25 mars 2011 (LatinReporters.com) - Obama / Amérique latine: bilan de la tournée au Brésil, Chili et Salvador. Au Brésil, au Chili et au Salvador, du 19 au 23 mars, la première tournée de Barack Obama en Amérique latine, redevenue économiquement essentielle aux yeux de Washington, a été bousculée par la crise libyenne. Cette malchance serait compensée à la condition très incertaine que perdure dans le souvenir collectif latino-américain l'image du président des Etats-Unis se recueillant à San Salvador devant la tombe de l'archevêque martyr Oscar Romero.
Article

SAN SALVADOR, mardi 22 mars 2011 (LatinReporters.com) - Obama devant la tombe, au Salvador, de l'archevêque Romero.
Article

CIUDAD DE GUATEMALA, mardi 22 mars 2011 (LatinReporters.com) - Guatemala: le couple présidentiel divorce pour tenter de rester au pouvoir. Ce serait "immoral" répliquait systématiquement le président du Guatemala, le socialiste modéré Alvaro Colom, lorsqu'on lui demandait s'il divorcerait de sa femme, Sandra Torres de Colom, afin qu'elle puisse être candidate à l'élection présidentielle du 11 septembre prochain sans subir l'interdit qui frappe les parents proches du président en exercice. Leur divorce est néanmoins en cours a révélé le porte-parole de la Cour suprême de justice, soulevant un tollé.
Article

Dimanche 20 mars 2011 (LatinReporters.com) - Libye: c'est du Brésil qu'Obama s'est joint aux frappes ouvertes par Sarkozy. La tournée actuelle en Amérique latine (Brésil, Chili, Salvador) du président des Etats-Unis, Barack Obama, et la convocation par le président français, Nicolas Sarkozy, du "Sommet de Paris pour le soutien au peuple libyen", qui s'est tenu le 19 mars, ont pu faire croire à Mouammar Kadhafi qu'il disposait d'un délai suffisant pour prendre Benghazi, chef-lieu de la rébellion contre son régime. Mais en attaquant cette ville, il a précipité l'intervention armée internationale, ouverte par la France.
Article

QUITO / BOGOTA, lundi 14 mars 2011 (LatinReporters.com) - Unasur: Colombie et Venezuela alterneront au secrétariat général. La Colombie avec Maria Emma Mejia, ex-ministre des Affaires étrangères, et le Venezuela avec Ali Rodriguez, actuel ministre de l'Energie électrique, alterneront pendant deux ans, à partir d'avril, au poste clef de secrétaire général de l'Unasur (Union des nations sud-américaines). Il succèdent à cette fonction à l'ancien président de l'Argentine, Nestor Kirchner, décédé subitement le 27 octobre 2010.
Article

CIUDAD DE GUATEMALA, vendredi 11 mars 2011 (LatinReporters.com) - Guatemala / polémique: la Première dame brigue la présidence, bravant la Constitution. Première dame du Guatemala et figure de l'industrie textile nationale, Sandra Torres de Colom, 51 ans, a fait éclater la polémique en annonçant sa candidature à l'élection présidentielle du 11 septembre 2011. Au risque de favoriser la violence, elle brave ainsi un interdit constitutionnel, avec l'appui de son mari, le président sortant Alvaro Colom, premier chef d'Etat de gauche depuis un demi-siècle au Guatemala.
Article

Vendredi, 4 mars 2011 (LatinReporters.com) - Libye: opposition, France et États-Unis rejettent la médiation proposée par Chavez. Le gouvernement vénézuélien tentait jeudi de consolider la proposition de médiation internationale faite par le président Hugo Chavez pour trouver une solution pacifique à la crise en Libye, une idée que la Ligue arabe "étudie". L'opposition libyenne, les Etats-Unis et la France ont déjà rejeté cette proposition, estimant qu'elle cherche à assurer le maintien au pouvoir de Mouammar Kadhafi.
Article

Vendredi, 4 mars 2011 (LatinReporters.com) - L'Amérique latine et la révolution arabe: faillite du chavisme? En Europe, les gouvernements tentent d'empêcher la contagion et la solidarité entre travailleurs européens et peuples arabes en révolte en agitant l'épouvantail de l'islamisme. En Amérique latine, ce sont les dirigeants "progressistes" vénézuéliens et cubains eux-mêmes qui tentent d'isoler ces révolutions montantes en agitant le caractère prétendument "anti-impérialiste" des régimes despotiques libyen, syrien ou iranien, eux aussi déstabilisés.
Article

CARACAS, samedi 26 février 2011 (LatinReporters.com) - Kadhafi: agonie, malgré l'épée de Bolivar offerte par Chavez. Cuba, par la plume de Fidel Castro, le Nicaragua du président sandiniste Daniel Ortega et le Venezuela bolivarien d'Hugo Chavez sont les seuls ou presque à afficher encore leur appui à Mouammar Kadhafi. Mitraillant le peuple soulevé, le régime du dictateur libyen est à l'agonie, malgré l'épée que Chavez offrit à Kadhafi, celle du légendaire Simon Bolivar, libertador historique de l'Amérique du Sud soumise au colonisateur espagnol.
Article

MEXICO, samedi 19 février 2011 (LatinReporters.com) - Le Mexique ne pliera pas devant les pressions "totalement arbitraires" de la France en faveur de la "kidnappeuse" française Florence Cassez a averti le président mexicain Felipe Calderon, interviewé vendredi sur la chaîne mexicaine TV Azteca. Il s'exprimait pour la première fois sur la crise qui sévit actuellement entre Paris et Mexico.
Article

PARIS, mercredi 16 février 2011 - Mexique / Affaire Cassez: Sarkozy "comme un éléphant dans un magasin de porcelaine". Cités par l'AFP, les éditorialistes français critiquent mercredi avec un bel ensemble les "cafouillages" et "bredouillements" contre-productifs de la diplomatie française dans l'affaire Cassez, allant jusqu'à accuser Nicolas Sarkozy de s'être comporté "comme un éléphant dans un magasin de porcelaine".
Article

MEXICO, mercredi 16 février 2011 (LatinReporters.com) - Affaire Cassez / Mexico se retire de l'Année du Mexique en France. "Au vu des déclarations du président Nicolas Sarkozy, le gouvernement du Mexique considère que les conditions pour que l'Année du Mexique en France ait lieu de façon appropriée (...) ne sont pas réunies" affirme le ministère mexicain des Affaires étrangères, annonçant cette annulation ou peut-être seulement suspension dans un communiqué daté du 14 février.
Article

PARIS, lundi 14 février 2011 (LatinReporters.com) - Sarkozy maintient l'année du Mexique en France, mais la dédie à Florence Cassez. Malgré la condamnation définitive de Florence Cassez à 60 ans de prison au Mexique, le président Nicolas Sarkozy a décidé lundi de maintenir l'année du Mexique en France et de la dédier à cette Française de 36 ans
Article

MEXICO, lundi 14 février 2011 (LatinReporters.com) - Florence Cassez / Au Mexique, "l'ingérence" de la France associée à celle des États-Unis. "Une réponse ferme à l'ingérence des États-Unis et de la France est exigée par Narro". Ce titre emplissait dimanche la une de La Jornada, quotidien de référence de la gauche mexicaine. Narro (José Narro Robles) réclame "le respect de la souveraineté" de son pays. Il est le recteur de la prestigieuse Université nationale autonome du Mexique (UNAM), la plus grande et la plus influente d'Amérique latine (300.000 étudiants, 34.000 professeurs).
Article

MADRID, vendredi 11 février 2011 (LatinReporters.com) - Pays basque: héritier de Batasuna, SORTU dit rejeter l'ETA, mais assume son idéologie. Tactique passagère à visée électorale ou virage réel et définitif ? La question divise l'Espagne. Le "rejet" de l'organisation séparatiste ETA par la gauche abertzale (patriote) qui la prolonge politiquement au sein de la société basque est en tout cas sans précédent. Il est consigné dans les statuts du nouveau parti indépendantiste Sortu ("naître" ou "surgir" en basque). Ce parti dit rejeter la violence de l'ETA et l'ETA elle-même, tout en assumant son idéologie et ses objectifs.
Article

MADRID, lundi 7 février 2011 (LatinReporters.com) - Europe / compétitivité: Merkel, Sarkozy, Zapatero et les Chinois. La productivité de l'Europe est à la traîne de celle de la Chine et d'autres pays émergents. Deux sommets européens successifs, d'abord de la zone euro, puis de l'ensemble de l'Union européenne (UE), auront en mars pour plat de résistance le "pacte de convergence et de compétitivité" proposé le 4 février au Conseil de l'UE par l'Allemagne et la France, avec "l'appui ferme" de l'Espagne. Cap donc sur la productivité, mais à quel prix?
Article



Flashs
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57
VOIR AUSSI
Flashs
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57
REPRODUCTION
Nos textes peuvent être reproduits moyennant:

1. Attribution à leur auteur et à LatinReporters.com

2. Lien avec LatinReporters.com

Ce logo peut être affiché
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité
  • Références
  •   ACCUEIL  
    |
      POLITIQUE  
    |
      ECONOMIE  
    |
      MULTIMEDIA  
    |
      SOCIETE  
    | |
      FLASHS  
    |
      TITRES  
    |
      COMMUNIQUES  
    Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à LatinReporters.com
    ©  LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne