Flashs  (21)
 Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  |Communiqués
 
Recherche personnalisée
GUATEMALA, lundi 18 mai 2009 (LatinReporters.com) - Guatemala / assassinat: l'idéologie pour défendre le président Colom. Le recours à l'idéologie pour mobiliser massivement ses partisans, nombreux dans les couches les plus modestes de la population, est l'arme principale du président social-démocrate du Guatemala, Alvaro Colom, pour se défendre de l'accusation d'assassinat proférée dans une vidéo posthume par sa victime présumée, l'avocat Rodrigo Rosenberg. Les manifestations contre et en faveur du président reflètent une inquiétante polarisation dans ce pays secoué jusqu'en 1996 par une longue guerre civile idéologique.
Article

BUENOS AIRES, dimanche 17 mai 2009 (LatinReporters.com) - Amérique latine / Etats-Unis: virage d'Obama incarné par Valenzuela. Barack Obama a pris sa première décision importante à propos de l'Amérique latine: il a désigné le 12 mai Arturo Valenzuela sous-secrétaire aux Affaires interaméricaines, poste de référence pour la région au département d'Etat. Jusqu'à présent, il demeurait aux mains de Tom Shannon, nommé en 2005 par George W. Bush. Avec cette décision, le nouveau cycle commence et Valenzuela sera l'homme qui incarnera le virage modéré que le président Obama veut imprimer aux relations des Etats-Unis avec les pays latino-américains.
Article

MADRID, jeudi 14 mai 2009 (LatinReporters.com) - Le roi d'Espagne hué: la télévision publique censure et manipule. Qu'un chef d'Etat, en l'occurrence le roi Juan Carlos d'Espagne, et un hymne national soient hués divise logiquement l'opinion. Mais que la télévision publique nationale espagnole (TVE) censure d'abord cette réalité avant d'en présenter une version manipulée, comme le 13 mai lors de la finale de la Coupe d'Espagne de football entre l'Athletic de Bilbao et le FC Barcelone, ne résout apparemment rien, que du contraire.
Article

GUATEMALA, mardi 12 mai 2009 (LatinReporters.com) - Guatemala: le président Colom (gauche) accusé d'assassinat mafieux. Par écrit et sur une vidéo, parlant face à la caméra, Rodrigo Rosenberg, avocat renommé de 47 ans abattu le 10 mai à coups de feu à Ciudad de Guatemala, pressentait son assassinat et en accusait anticipativement le président de la République, le social-démocrate Alvaro Colom, sa femme Sandra de Colom et plusieurs proches collaborateurs du chef de l'Etat. L'émoi médiatique et politique est considérable.
Article

STRASBOURG, vendredi 8 mai 2009 (LatinReporters.com) - Une "dérive autoritaire inquiétante" attribuée au président du Venezuela, Hugo Chavez, est dénoncée dans une résolution adoptée le 7 mai à Strasbourg par le Parlement européen. Ce dernier "fait part de ses très vives inquiétudes devant la dégradation de la situation et de la qualité de la démocratie au Venezuela, laquelle court un grave risque d'effondrement en raison de la concentration du pouvoir et de l'autoritarisme croissant de la part du président de la République".
Article

MADRID, mercredi 6 mai 2009 (LatinReporters.com) - Espagne / Le socialiste Patxi Lopez préside le Pays basque: déclin des nationalismes historiques? Et de trois!... Après la Catalogne, présidée par un socialiste, et la Galice, aux mains du Parti populaire (PP - droite), le Pays basque est à son tour régi par un non nationaliste, le socialiste Patxi Lopez, élu lehendakari (président de l'exécutif basque) le 5 mai par le Parlement régional. Des "espagnolistes" gouvernent donc désormais les trois régions d'Espagne abritant des nationalismes dits historiques. Sont-ils en déclin réel ou seulement apparent?
Article

PANAMA, lundi 4 mai 2009 (LatinReporters.com) - Le Panama vire à droite: Ricardo Martinelli élu président. La victoire du milliardaire Ricardo Martinelli, candidat de l'Alliance pour le changement (droite) à l'élection présidentielle du 3 mai, lui a été communiquée officiellement dimanche soir par le Tribunal électoral. Après cinq ans de présidence du social-démocrate Martin Torrijos, le Panama ne devrait donc plus être considéré comme relevant du camp de la gauche modérée latino-américaine.
Article

PANAMA, dimanche 3 mai 2009 (LatinReporters.com) - L'anti-Chavez Martinelli favori de l'élection présidentielle. "Il ne m'inspire pas du tout" dit le milliardaire panaméen Ricardo Martinelli à propos du président vénézuélien Hugo Chavez, chef de file de la gauche radicale en Amérique latine. Par contre, le président conservateur de la Colombie voisine, Alvaro Uribe, est à ses yeux "un grand type". Ricardo Martinelli étant le net favori de l'élection présidentielle, le Panama social-démocrate pourrait mettre sans complexe ce dimanche le cap à droite. Premier signe d'essoufflement de la gauche modérée en Amérique latine?
Article

MEXICO/MADRID, jeudi 30 avril 2009 (LatinReporters.com) - Mexique / Masque contre grippe porcine: rassurant, mais inutile? Femmes, bébés, piétons, passagers du métro, policiers, automobilistes... Contre la grippe porcine (168 morts et 2.498 cas suspects dans le pays selon le bilan le plus exagérément alarmiste), tous ou presque portent le masque chirurgical à Mexico. Mais pour sortir en un clin d'oeil de ce panorama épidémique, il suffit de pousser la porte du ministère mexicain de la Santé. C'est lui qui recommande le masque, mais dans ses murs, personne ne le porte...
Article

MADRID, mercredi 29 avril 2009 (LatinReporters.com) - Espagne / France: les phrases de Sarkozy applaudies aux Cortes (Parlement). La coopération contre le terrorisme des Basques de l'ETA, la défense de la place de l'Espagne au G20, l'accélération des interconnexions entre la France et l'Espagne, la manière d'affronter la crise économique globale et la défense "sans naïveté" de l'Europe ont été les clefs du succès politique de la visite d'Etat en Espagne du président français Nicolas Sarkozy, si l'on en juge par les applaudissements des députés et sénateurs pendant son discours devant les Cortes.
Article

QUITO, lundi 27 avril 2009 (LatinReporters.com) - Equateur: la réélection du président Correa consolide la gauche radicale en Amérique latine. "Nous avons fait l'histoire en gagnant en un seul tour. Je ratifie ma promesse de ne jamais frustrer les plus pauvres. Cette révolution est en marche et personne ne va l'arrêter" s'exclamait le président Rafael Correa dimanche à Guayaquil, la métropole portuaire équatorienne. Sous réserve des effets de la crise économique planétaire, sa réélection attendue à la présidence de l'Equateur pour un mandat renouvelable de quatre ans consolide le camp de la gauche radicale en Amérique latine au moment où le président des Etats-Unis, Barack Obama, se résout à une real politik dans la région.
Article

PARIS, vendredi 24 avril 2009 (LatinReporters.com) - Espagne / "Aucun problème" avec Sarkozy: Zapatero passe l'éponge. "J'ai une très bonne relation avec Nicolas Sarkozy et je sais que tous les commentaires qu'il a pu faire sur moi étaient positifs" affirme le président du gouvernement socialiste espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero. Il passe ainsi l'éponge, dans un entretien publié vendredi par le quotidien Le Monde (daté du 25 avril), sur une polémique née de la mise en doute supposée de son intelligence par le président français. Nicolas Sarkozy effectuera une visite d'Etat en Espagne les 27 et 28 avril.
Article

MADRID, vendredi 24 avril 2009 (LatinReporters.com) - Espagne : record historique de plus de 4 millions de chômeurs. Considérée dans les milieux économiques espagnols comme le meilleur reflet de la situation réelle, la traditionnelle enquête trimestrielle de population active effectuée par l'Institut national de statistique (INE) établit à 4.010.700 le nombre de chômeurs arrêté en Espagne au 31 mars 2009. Il s'agit d'un record historique, comme l'est aussi l'accroissement des sans-emploi en un seul trimestre, 802.800.
Article

ASUNCION, mercredi 22 avril 2009 (LatinReporters.com) - Paraguay: les enfants naturels du président et ex-évêque Lugo font scandale. Un, puis deux, puis trois enfants cachés révélés par trois mères différentes en moins de deux semaines... Toujours surnommé "l'évêque des pauvres", quoiqu'ayant déposé la crosse et la mitre en décembre 2006, le président de gauche du Paraguay, Fernando Lugo, se voit désormais auréolé par les médias du titre de "semental de la patria". Cela peut se traduire par inséminateur ou géniteur ou encore étalon de la patrie.
Article

Lundi 20 avril 2009 (LatinReporters.com) - Bilan du Sommet des Amériques: Obama a réconcilié les Etats-Unis avec leur continent. L'espoir à succédé à la confrontation. Demeurent les désaccords avec et sur Cuba, les différences idéologiques, le fossé entre riches et pauvres et l'incertitude quant à la concrétisation réciproque de bonnes intentions. Il n'empêche qu'au 5e Sommet des Amériques, clôturé le 19 avril dans l'île de Trinité-et-Tobago, Barack Obama a réconcilié les Etats-Unis avec leur continent, y compris le Venezuela.
Article

Samedi, 18 avril 2009 (LatinReporters.com) - Sommet des Amériques / Chavez à Obama: "Je veux être ton ami". Symbole fort de la nouvelle politique de Washington dès l'ouverture du Ve Sommet des Amériques, vendredi dans l'île de Trinité-et-Tobago: Barack Obama est allé serrer la main du président vénézuélien Hugo Chavez, bête noire des Etats-Unis sous le mandat de George Bush. Ravi, Chavez à dit à Obama: "Je veux être ton ami". Le président américain s'est prononcé pour "un nouveau départ" avec Cuba.
Article

Vendredi 17 avril 2009 (LatinReporters.com) - Chavez "cubanise" le Sommet des Amériques, Obama à l'épreuve. Dans l'île caraïbe de Trinité-et-Tobago, le Ve Sommet des Amériques sera jusqu'à dimanche le ... choc des Amériques! Le sommet est pour Barack Obama sa première rencontre avec les chefs d'Etat de tous les pays du continent, à l'exception de Cuba, rejetée pour déni de démocratie. Le nouveau président des Etats-Unis est mis à l'épreuve par le camp de la gauche radicale conduit par le Vénézuélien Hugo Chavez. Chavez "cubanise" littéralement le sommet.
Article

Jeudi, 16 avril 2009 (LatinReporters.com) - Sommet des Amériques: et si Chavez dynamitait l'OEA devant Obama ... Au moins verbalement, par ses phrases chocs de prédicateur du "socialisme du 21e siècle", voire en claquant la porte suivi de ses alliés régionaux, le président vénézuélien Hugo Chavez pourrait dynamiter l'Organisation des Etats américains (OEA), cette fin de semaine devant Barack Obama lors du Ve Sommet des Amériques. "L'OEA a-t-elle le droit d'exister?" se demande à Cuba Fidel Castro, en qui Hugo Chavez voit un "père spirituel".
Article

WASHINGTON, lundi 13 avril 2009 (LatinReporters.com) - Cuba / Etats-Unis: Obama lève des restrictions aux voyages, télécommunications et transferts d'argent. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a décidé le 13 avril de lever les restrictions aux voyages d'Américano-Cubains voulant visiter leur famille à Cuba et celles concernant leurs transferts d'argent vers l'île a annoncé le porte-parole de la Maison blanche, Robert Gibbs. Ce virage significatif à l'égard de Cuba concerne aussi les télécommunications. Il intervient quatre jours avant l'ouverture du Ve Sommet des Amériques à Port-d'Espagne (Trinité-et-Tobago).
Article

MEXICO, jeudi 9 avril 2009 (LatinReporters.com) - Non du Mexique au transfèrement de Florence Cassez en France selon la Jornada. Arrêtée en décembre 2005 et condamnée à 60 ans de prison au Mexique pour complicité d'enlèvements qu'elle nie, la Française Florence Cassez ne sera pas, contrairement au souhait du président français Nicolas Sarkozy, transférée en France pour y purger sa peine affirme le 9 avril l'influent quotidien de gauche mexicain La Jornada. Selon le journal, qui cite des "sources du Parquet général de la République" (PGR), Mexico y oppose son refus.
Article

MADRID, mardi 7 avril 2009 (LatinReporters.com) - Espagne / Gouvernement anti-crise : les Sports à ... Zapatero! Le Conseil supérieur des Sports dépendra "directement du président du gouvernement" (sic) a annoncé le 7 avril à Madrid le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero en présentant son nouveau cabinet anti-crise. Or, le président du gouvernement, c'est lui. Le voilà donc de facto ministre des Sports du royaume d'Espagne.
Article

MADRID, lundi 6 avril 2009 (LatinReporters.com) - Dégel entre l'Espagne et les Etats-Unis: Obama "ami" de Zapatero, fragilisé par la crise globale. Glaciales pendant cinq ans à cause du dossier irakien, les relations entre l'Espagne et les Etats-Unis se réchauffent progressivement depuis l'entrée de Barack Obama à la Maison blanche. Ce dégel s'est confirmé lors du premier entretien formel avec un président des Etats-Unis, le 5 avril à Prague, du socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, au pouvoir depuis avril 2004. "Je suis content de pouvoir l'appeler mon ami" a dit devant les médias Barack Obama, la main sur l'épaule de M. Zapatero, par ailleurs fragilisé dans son pays par la crise économique globale.
Article



Flashs
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57
VOIR AUSSI
Flashs
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57
REPRODUCTION
Nos textes peuvent être reproduits moyennant:

1. Attribution à leur auteur et à LatinReporters.com

2. Lien avec LatinReporters.com

Ce logo peut être affiché
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité
  • Références
  • SERVICE RADIO
    Pour les radios francophones, analyses audio de l'actualité en Espagne et en Amérique latine (sur demande).

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   | Titres  | Communiqués 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à leur auteur et à LatinReporters.com