Politique
español
  ACCUEIL  
|
  POLITIQUE  
|
  ECONOMIE  
|
  SOCIETE  
| |
  TITRES  
Nous suivre sur
     
 
En Espagne, la droite en transit vers le néofranquisme
13 avril 2019 (LatinReporters.com) - Le professeur de droit constitutionnel Albert Noguera avance une double explication, globale et espagnole, à la radicalisation de l'ensemble de la droite en Espagne.

Élections en Espagne : gauche versus droite
MADRID, 21 mars 2019 (LatinReporters.com) - Atmosphère d'une Espagne, plus polarisée que jamais depuis la mort de Franco, appelée à voter aux élections législatives anticipées du 28 avril.

Espagne: début du procès de la tentative de sécession de la Catalogne
MADRID, 12 février 2019 (AFP) - Douze dirigeants indépendantistes catalans au banc des accusés pour la tentative de sécession d'octobre 2017, alors que la question catalane domine toujours l'agenda politique en Espagne.

Au Venezuela, l'alibi humanitaire, une fois de plus
MADRID, 10 février 2019 (LatinReporters.com / eldiario.es) – Les justifications humanitaires n'ont été généralement que l'alibi pour des interventions, la plupart militaires, ayant entre autres objectifs un changement de régime et/ou une augmentation de poids géostratégique et économique.

Venezuela: l'opposant Guaido reconnu comme président par de nombreux pays européens, dont l'Espagne, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni
CARACAS, 5 février 2019 (AFP) - L'opposant Juan Guaido a été reconnu comme président par intérim du Venezuela par 19 pays de l'Union européenne, aussitôt accusés par le président socialiste Nicolas Maduro de "soutenir les plans putschistes" des États-Unis.

Salvador: Nayib Bukele, jeune président qui enterre l'alternance historique de la droite (Arena) et de la gauche (FMLN)
SAN SALVADOR, lundi 4 février 2019 (AFP) - Nayib Bukele, ancien maire de San Salvador sous l'étiquette du parti de gauche FMLN (ex-guérilla), a été élu dimanche à l'âge de 37 ans à la présidence en promettant d'en finir avec le bipartisme droite-gauche qui durait depuis la fin de la guerre civile en 1992.

Salvador: l'anti-système Nayib Bukele remporte la présidence dès le 1er tour
SAN SALVADOR, lundi 4 février 2019 (AFP) - Nayib Bukele, 37 ans, l'enfant terrible de la politique salvadorienne, a remporté dimanche dès le premier tour avec plus de 53 % des voix l'élection à la présidence du plus petit pays d'Amérique centrale.

Venezuela – Ultimatum de la France, l'Allemagne et l'Espagne à Maduro pour qu'il annonce des élections
26 janvier 2019 (L'Express / AFP) - Les 3 pays européens sont "prêts à reconnaître" l'opposant Juan Guaido en tant que "président en charge" du Venezuela si des élections ne sont pas annoncées "d'ici 8 jours" par le président Macduro.

Venezuela - L'autoproclamation de l'opposant Guaido comme président est "un coup d'État", estime Le Monde
26 janvier 2019 - Selon le quotidien français, "Personne ne doute que le coup de force du jeune député se soit produit avec l’assentiment de Washington, ce qui jette une ombre et rappelle de mauvais souvenirs quant à l’interventionnisme des États-Unis en Amérique latine (…) Même si M. Maduro se comporte en dictateur (…), on ne répond pas à un coup d’État par un autre coup d’État."


La crise vénézuélienne attisée par les pompiers incendiaires de la "Communauté internationale"
25 janvier 2019 - Á propos de l'autoproclamation de l'opposant Juan Guaido comme président du Venezuela, un article de Jean-Jacques Kourliandsky, chercheur à l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques) sur les questions ibériques.

Venezuela: l'opposant Juan Guaido s’autoproclame président avec l'appui des États-Unis
23 janvier 2019 (L'Express / AFP) - Juan Guaido, le président du Parlement vénézuélien, contrôlé par l’opposition, s’est autoproclamé «président en exercice» du pays devant des dizaines de milliers de partisans. Donald Trump l’a aussitôt reconnu.

Amérique latine / Espagne - Élections 2019: calendrier, analyses
MADRID, 13 janvier 2019 (LatinReporters.com) – Élection présidentielle dans six pays d'Amérique latine (Argentine, Bolivie, Guatemala, Panama, Salvador, Uruguay) et triple scrutin dans une Espagne où surgit l'extrême droite.

Les principaux défis de Bolsonaro à la tête du Brésil
RIO de JANEIRO, 29 octobre 2018 (AFP) - Pour mettre en place son programme d'extrême droite prônant le libéralisme économique et la ligne dure pour lutter contre la violence, le nouveau chef de l'Etat aura notamment besoin de négocier habilement pour s'assurer le soutien au sein d'un Parlement fragmenté.

Bolsonaro président, le Brésil vire à l'extrême droite
RIO de JANEIRO, 29 octobre 2018 (AFP) - "Nous ne pouvons plus continuer à flirter avec le socialisme, le communisme, le populisme de gauche", a affirmé lors de son premier discours de président élu Jair Bolsonaro, chantre de la dictature militaire (1964-1985). Il a été plébiscité par près de 58 millions de voix, soit 55,13% des suffrages, contre 44,87% pour son adversaire de gauche Fernando Haddad.

Brésil: avec Bolsonaro, les militaires proches d'un retour au pouvoir, par les urnes
RIO de JANEIRO, 19 octobre 2018 (AFP) - Le grand favori du deuxième tour de l'élection présidentielle, Jair Bolsonaro, est un ancien capitaine de l'armée et plus de trente ans après la fin de la dictature, des militaires pourraient de nouveau jouer un rôle majeur au sommet de l'Etat au Brésil.

Espagne - Dépouille de Franco: le cauchemar des socialistes
MADRID, 12 octobre 2018 (Le Point) - Le Premier ministre Pedro Sánchez pensait se débarrasser du fantôme du «Caudillo», mais il pourrait finalement reposer au cœur de la cathédrale de Madrid, qui jouxte le Palais Royal.

Brésil: la lame de fond Bolsonaro déferle sur le Parlement
BRASILIA, 8 octobre 2018 (AFP) - Le minuscule parti de Jair Bolsonaro, qualifié très facilement pour le second tour de la présidentielle au Brésil, est devenu grand et la poussée du candidat d'extrême droite a totalement redessiné le Parlement.

Brésil - "Bolsonaro peut être une sorte de Poutine tropical", estime Christian Lynch, professeur à l'Université de Rio de Janeiro
8 octobre 2018 (L'Express) - Jair Bolsonaro, candidat d'extrême droite, a raté de peu l'élection dès le premier round avec 46 % des voix. Quelles sont les raisons du succès de ce candidat ouvertement raciste, sexiste et homophobe? Les explications de Christian Lynch, professeur à l'Institut d'Etudes sociales et politiques (IESP) de l'Université de Rio de Janeiro.

Brésil: Fernando Haddad, héritier de Lula et espoir de la gauche pour le second tour de l'élection présidentielle
SAO PAULO, 8 octobre 2018 (AFP)

Présidentielle au Brésil: duel entre Bolsonaro (extrême droite) et Haddad (gauche) au second tour, le 28 octobre
RIO de JANEIRO, 8 octobre 2018 (AFP) - Jair Bolsonaro est largement favori, mais son duel avec Fernando Haddad s'annonce très incertain et bien des choses peuvent se passer d'ici au 28 octobre dans une campagne qui a déjà réservé d'énormes surprises entre la disqualification de l'ex-président Lula, emprisonné pour corruption, et l'attentat qui a failli coûter la vie à Bolsonaro le 6 septembre.

Brésil - Élection présidentielle: la Bourse et la banque misent ouvertement sur l'extrême droite de Bolsonaro
RIO de JANEIRO, 3 octobre 2018 (AFP) - Les milieux d'affaires ont clairement choisi leur camp: à cinq jours du premier tour d'une présidentielle aussi imprévisible que polarisée, la Bourse a salué hier par une nette hausse un sondage très favorable au candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro.

Manuel Valls à Barcelone: "Candidat des riches", "parachuté opportuniste"...
25 septembre 2018 (Le Point) - Candidat à la mairie de la capitale de la Catalogne, l'ex-Premier ministre français est loin de faire l'unanimité.

Brésil - Présidentielle: Lula a jeté l'éponge, passant le témoin à Fernando Haddad
11 septembre 2018 (AFP) - L'ex-président Lula a renoncé aujourd'hui à être candidat à la présidentielle au Brésil dont il était le grand favori et a passé le témoin à son colistier Fernando Haddad après s'être battu jusqu'à la date limite fixée par la justice.

Brésil - Présidentielle: l'attentat contre Bolsonaro (extrême droite) pourrait le rapprocher de la présidence
SAO PAULO, 7 septembre 2018 (AFP) - Jair Bolsonaro, candidat de l'extrême droite à la présidentielle au Brésil, a remercié tous ses soutiens depuis son lit d'hôpital de Sao Paulo après l'attentat qui a failli lui coûté la vie mais l'a peut-être rapproché du Palais du Planalto à Brasilia.

Mexique: après le triomphe électoral de la gauche avec López Obrador (AMLO), quelles relations entre Mexico et les États-Unis de Trump?
Lundi 2 juillet 2018 (L'Express) - Le Mexique vient d'élire président Andrés Manuel López Obrador (AMLO), candidat de gauche que tout oppose à Trump. Prélude à une confrontation? "Je ne suis ni Maduro, ni Trump !" avait martelé AMLO tout au long de sa campagne, marquant sa différence avec les deux épouvantails du continent.

Mexique-présidentielle: triomphe historique d'Andrés Manuel López Obrador (AMLO), pour la première fois la gauche au pouvoir dans la seconde puissance d'Amérique latine
Lundi 2 juillet 2018 (AFP) - Avec le Mouvement de régénération nationale (Morena), parti du nouveau président élu, la gauche obtient également une majorité absolue de députés et un succès régional sans précédent avec au moins six postes de gouverneurs sur les neuf en jeu.

Mexique: sur les terres d'Andrés Manuel López Obrador (AMLO), on attend un changement "historique"
Samedi 30 juin 2018 (AFP) - A Tepetitan, village du sud-est du Mexique, des habitants n'ont pas oublié le jeune Andrés Manuel López Obrador, garçon "affectueux" qui jouait au baseball et sautait dans la rivière, et pourrait devenir ce dimanche, à 64 ans, le nouveau président du pays.

Mexique, l’heure du changement? (AMLO, probable premier président de gauche)
29 juin 2018 (Mémoire des luttes) - Pour la première fois, un candidat issu de la gauche, Andrés Manuel Lopez Obrador, dit AMLO, semble pouvoir emporter l’élection présidentielle grâce à une mobilisation de l’électorat sans précédent. Son avantage dans les sondages est tel qu’une tentative de fraude électorale paraît difficile.

Colombie: quatre enjeux pour le nouveau président de droite Ivan Duque
BOGOTA 18 juin 2018 (AFP) – 1/ "Corriger" l'accord de paix avec les Farc. 2/ L'ombre de l'ex-président Uribe. 3/ Drogues et États-Unis. 4/ Pression sur le président vénézuélien Nicolas Maduro.

Colombie-élection présidentielle: retour de la droite dure avec Duque, qui veut «corriger» l'accord de paix
BOGOTA 18 juin 2018 (AFP) – La droite dure a récupéré la présidence en Colombie et son champion Ivan Duque, vainqueur d'un duel inédit face à la gauche, a immédiatement annoncé des "corrections" à l'accord de paix avec l'ex-guérilla Farc.

Manifestations au Nicaragua: 134 morts depuis la mi-avril
MANAGUA, jeudi 7 juin 2018 (AFP) – Le président sandiniste Daniel Ortega est confronté à une vague de contestation sans précédent, déclenchée par une réforme des retraites abandonnée depuis, mais qui a vite tourné en un mouvement général de rejet du chef de l'État.

Espagne - Le socialiste Pedro Sanchez présente un gouvernement pro-européen et majoritairement féminin
MADRID, mercredi 6 juin 2018 (AFP) - Arrivé au pouvoir en faisant chuter le conservateur Mariano Rajoy, Pedro Sanchez a présenté un gouvernement comprenant 11 femmes sur 17 ministres. Son caractère pro-européen est reflété par l'ex-président du Parlement européen Josep Borrell, ministre des Affaires Étrangères, et la directrice du budget de l'UE Nadia Calviño, ministre de l'Économie.

Espagne: Rajoy dit quitter "définitivement" la politique
MADRID, mercredi 6 juin 2018 (AFP) - L'ancien chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy, qui avait déjà annoncé son abandon de la présidence du Parti populaire (droite) après avoir été renversé par le Parlement, assure que «mon intention est d'abandonner définitivement la politique».

Venezuela: nouvelle libération de 40 détenus politiques, 80 en deux jours
CARACAS, samedi 2 juin 2018 (AFP) - Ces mesures interviennent alors que Nicolas Maduro est sous forte pression internationale après sa réélection contestée, le 20 mai, à un nouveau mandat présidentiel de six ans.

Espagne - Espoir de détente entre Madrid et la Catalogne après la défenestration de Rajoy par le socialiste Sanchez
MADRID, samedi 2 juin 2018 (AFP) - L'arrivée au pouvoir en Espagne du socialiste Pedro Sanchez laisse entrevoir une lueur d'espoir de dégel entre Madrid et les séparatistes catalans, méfiants envers le nouveau chef de gouvernement mais satisfaits du départ du conservateur Mariano Rajoy.

Espagne: Rajoy et sa droite renversés, le socialiste Sanchez au pouvoir
MADRID 1er juin 2018 (AFP) – Le chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy, coulé par un scandale de corruption, a été renversé par le Parlement après plus de six ans au pouvoir en Espagne. Il est remplacé par le socialiste Pedro Sanchez, qui avait présenté une motion de censure adoptée à la majorité absolue des 350 députés.

Colombie: un second tour présidentiel droite-gauche inédit le 17 juin
BOGOTA 28 mai 2018 (AFP) – Ivan Duque, champion de la droite dure opposée à l'accord de paix avec l'ex-guérilla Farc, a remporté le premier tour de l'élection présidentielle en Colombie, mais il devra en affronter un second le 17 juin face à Gustavo Petro, candidat d'une gauche anti-système.

Clés du 1er tour de la présidentielle en Colombie: droite dure l'emporte, mais gauche au second tour pour la 1ère fois
BOGOTA 28 mai 2018 (AFP) – Le chef de la droite et ex-président Alvaro Uribe, opposé à l'accord avec l'ex-guérilla Farc, pèse encore en Colombie. Son candidat, Ivan Duque, a remporté le 1er tour, mais la gauche a enregistré une avancée inédite qui, pour la première fois, lui donne accès au second tour.

Espagne: Rajoy fragilisé par la condamnation de son parti dans un méga-procès pour corruption
MADRID 25 mai 2018 (AFP) – Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy (droite) se retrouve isolé, menacé par une motion de censure de l'opposition socialiste et lâché par ses alliés centristes de Ciudadanos, après la condamnation de son Parti Populaire dans un méga-procès pour corruption.

Colombie: la droite brandit la menace du «castro-chavisme» pour freiner la gauche à la présidentielle
BOGOTA 23 mai 2018 (Le Monde) – Sauf surprise, le candidat indépendant de gauche, Gustavo Petro, devrait accéder au second tour de l'élection présidentielle, ainsi que le candidat de la droite dure, Ivan Duque. Du jamais-vu dans un pays où «les élections se jouent depuis toujours entre la droite et l’extrême droite», selon la formule du sociologue Hernando Gomez Buendia.

Politique
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10... 20... 30... 40... 50... 55
VOIR AUSSI
Politique
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10... 20... 30... 40... 50... 55
PAYS
NOUS CONTACTER
Recherche personnalisée
  ACCUEIL  
|
  POLITIQUE  
|
  ECONOMIE  
|
  SOCIETE  
| |
  TITRES  
LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne