Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   | Forum 

 Politique (53)   Amérique latine - Espagne

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55

Moscou ferme sa station d'espionnage à Cuba - La Havane proteste
LA HAVANE / MOSCOU, 17 octobre 2001 (latinreporters.com) - La fermeture de la station d'espionnage russe de Lourdes (Cuba) est un nouveau signe du rapprochement américano-soviétique favorisé par la coopération contre le terrorisme international. La station d'espionnage avait été installée dans l'île de Fidel Castro à l'époque soviétique. Son démantèlement "cette année" décidé par le président russe Vladimir Poutine, qui a invoqué "la situation politique mondiale", a été confirmé ce mercredi par un porte-parole du Kremlin. Le gouvernement cubain proteste.

Washington menace d'utiliser la force contre les "terroristes" colombiens
WASHINGTON / BOGOTA, 16 octobre 2001 (latinreporters.com) - "L'usage de la puissance militaire, comme en Afghanistan, si nécessaire" pourrait être décidé par les Etats-Unis contre les trois organisations colombiennes, dont deux guérillas de gauche, figurant sur la liste des organisations considérées comme terroristes par Washington. La menace a été lancée lundi dans la capitale américaine par Francis Taylor, coordinateur de la lutte antiterroriste au département d'Etat.

Argentine-élections: triomphe de l'opposition péroniste
BUENOS AIRES, 15 octobre 2001 (latinreporters.com) - Le parti justicialiste (opposition péroniste) domine à la fois le sénat et la chambre basse du Congrès après la cuisante défaite, aux élections législatives du 14 octobre, de la coalition de centre gauche (l'Alliance) du président Fernando de la Rua. Le mandat du chef de l'Etat expire en 2003. Il sera le premier président de l'histoire récente de l'Argentine à ne contrôler aucune des deux chambres. Une politique d'austérité incapable de résoudre une crise économique sans précédent explique ce revers gouvernemental dans un pays au bord de la cessation de paiements.

L'Amérique latine appuie l'attaque lancée contre l'Afghanistan
BRASILIA / MEXICO / BUENOS AIRES, 8 octobre 2001 (latinreporters.com) - L'opération militaire internationale, essentiellement américaine et britannique, lancée dimanche contre l'Afghanistan est appuyée par la majorité des pays latino-américains et surtout par le Brésil, le Mexique et l'Argentine. Ces trois pays jouissent de la plus grande influence politique et économique en Amérique latine, dont ils rassemblent les deux tiers des 500 millions d'habitants.

Elections législatives, provinciales et municipales: l'Argentine en banqueroute va aux urnes
BUENOS AIRES, 8 octobre 2001 (latinreporters.com) - Au bord d'une banqueroute qu'accélère l'impact dépressif des attentats aux Etats-Unis, l'Argentine va renouveler le dimanche 14 octobre la totalité de ses 72 sénateurs et la moitié de ses 257 députés. Parlementaires provinciaux et conseillers municipaux seront également élus. La crise économique argentine et la défaite électorale probable de la coalition gouvernementale du président Fernando de la Rua perturbent les principaux marchés financiers d'Amérique latine.

Guérilla colombienne (FARC): "Nous voulons gouverner, non cogouverner"
BOGOTA, 5 octobre 2001 (latinreporters.com) - "Nous voulons gouverner, non cogouverner. Nous allons reconstruire le pays et ce ne pourra pas être avec l'oligarchie actuelle, qui doit abandonner le pouvoir" déclare Simon Trinidad, nom de guerre de l'un des chefs rebelles engagés dans la négociation entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes), la plus puissante guérilla du pays, forte de 17.000 combattants.

Guerre internationale antiterroriste: les Etats-Unis comparent les FARC de Colombie à ben Laden
WASHINGTON / BOGOTA, 3 octobre 2001 (latinreporters.com) - Les principales organisations humanitaires et la communauté internationale ont vivement critiqué la guérilla marxiste colombienne des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, 17.000 combattants), qui a assassiné le week-end dernier une ex-ministre de la Culture et empêché, sous la menace des armes, une manifestation pacifiste d'un candidat à la présidence. Les Etats-Unis rappellent qu'ils considèrent les FARC comme une organisation terroriste pouvant, comme celle d'Oussama ben Laden, "affecter globalement" les intérêts américains.

La guérilla colombienne des FARC exécute une ex-ministre de la Culture
BOGOTA, 30 septembre 2001 (latinreporters.com) - Considérée par Washington comme une organisation terroriste pouvant "affecter de manière globale les intérêts" des Etats-Unis, la guérilla colombienne des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes) a assassiné l'ex-ministre colombienne de la Culture Consuelo Araujonoguera. Les FARC l'avaient enlevée le 24 septembre. Samedi, sous la menace des armes, la guérilla a empêché une manifestation pacifiste vers le "laboratoire de paix" de 42.000 km2 octroyé en 1998 aux FARC par le président Andres Pastrana.

Colombie: 13.853 enlèvements en 5 ans, dont ceux de 231 étrangers
BOGOTA, 25 septembre 2001 (latinreporters.com) - Depuis 1996, 13.853 personnes -dont 231 étrangers de plus de 70 nationalités- ont été enlevées en Colombie, la plupart par les deux guérillas de gauche, les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes) et l'ELN (Armée de libération nationale, pro-cubaine). Trente étrangers sont encore aux mains de leurs ravisseurs et douze autres ont été assassinés par les guérilleros. Les enlèvements contre rançon, y compris de femmes et d'enfants, sont pour la guérilla une importante source de financement.

Argentine: procès de l'attentat le plus meurtrier d'Amérique latine
BUENOS AIRES, 24 septembre 2001 (latinreporters.com) - Le procès de l'attentat à la camionnette piégée commis le 18 juillet 1994 dans la capitale argentine contre la Mutuelle israélite s'est ouvert lundi à Buenos Aires. L'attaque terroriste, la plus meurtrière jamais perpétrée en Amérique latine, fit 85 morts et 300 blessés. En 1992, le bilan d'un autre attentat contre l'ambassade d'Israël à Buenos Aires fut de 29 morts et 200 blessés. Avocats et parents des victimes espèrent que le procès fera la lumière sur les cellules d'islamistes radicaux recherchées en Amérique depuis les attentats du 11 septembre dernier contre les Etats-Unis.

Guerre internationale antiterroriste: réactivation du Traité interaméricain d'assistance réciproque
WASHINGTON, 21 septembre 2001 (latinreporters.com) - Les ministres des Affaires étrangères des 23 pays qui ont ratifié le Traité interaméricain d'assistance réciproque (TIAR), appelé aussi Traité de Rio, devaient se réunir ce vendredi à Washington pour adopter des mesures destinées à assurer "la défense commune , la paix et la sécurité" du continent. Comme les pays de l'OTAN, ceux du Traité de Rio estiment que l'attaque terroriste du 11 septembre contre les Etats-Unis est une attaque contre tous.

Après les attaques terroristes, Washington pense moins au Sud latino-américain
WASHINGTON, 18 septembre 2001 (latinreporters.com) - La guerre déclarée par les Etats-Unis au terrorisme international fait passer au second plan, tant au Congrès américain qu'à la Maison blanche, la réforme de la politique d'immigration, les négociations commerciales et l'aide financière aux pays en crise. L'Amérique latine est une victime immédiate du gel temporaire de ces dossiers.

Guerre internationale antiterroriste: après l'Afghanistan, la Colombie dans le collimateur (Analyse)
BOGOTA / QUITO, 17 septembre 2001 (latinreporters.com) - Comme les montagnes d'Afghanistan, la forêt colombienne pourrait être bientôt dans le collimateur de la guerre internationale contre le terrorisme déclarée par les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux après l'attaque du 11 septembre contre New York et Washington. La Colombie abrite, sur 42.000 km2 (la superficie de la Suisse), la plus grande base terroriste du monde occidental. Elle est dominée par les rebelles marxistes des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), ennemis déclarés des Etats-Unis et de l'économie occidentale de marché, mais amis des terroristes irlandais de l'IRA et basques de l'ETA.

Etats-Unis attaqués: Argentine et Brésil appuieront les représailles
BRASILIA / BUENOS AIRES / QUITO 14 septembre 2001 (latinreporters.com) - Annonçant leur appui aux représailles que le président George W. Bush prépare pour répondre à l'attaque terroriste lancée le 11 septembre contre New York et Washington, l'Argentine et le Brésil sont les pays latino-américains qui affichent la solidarité la plus active avec la volonté des Etats-Unis et de leurs alliés de l'OTAN de lutter contre le terrorisme international.

Etats-Unis attaqués: l'Amérique latine, y compris Cuba, unanime contre le terrorisme
QUITO, 12 septembre 2001 (latinreporters.com) - Tous les gouvernements latino-américains, même celui de Cuba, ont condamné l'offensive terroriste menée mardi contre les Etats-Unis avec quatre avions Boeing de lignes intérieures détournés par des pirates kamikazes et lancés comme des bombes, avec leurs passagers, sur New York, Washington et la périphérie de Pittsburgh. Des mesures extraordinaires de sécurité ont été prises aux abords d'ambassades, d'institutions juives et d'installations stratégiques en Amérique latine, notamment le long du Canal de Panama. Les bourses du continent étaient mardi en chute libre.

La Colombie veut un sommet mondial sur la stratégie antidrogue
BOGOTA, 7 septembre 2001 (latinreporters.com) - Un sommet mondial que convoqueraient les Etats-Unis pour évaluer et réviser la stratégie globale de la lutte antidrogue est réclamé par le président colombien Andres Pastrana. La Colombie est le premier producteur mondial de cocaïne et un important producteur d'héroïne. Alimentant les finances des guérillas de gauche et des paramilitaires d'extrême droite, la drogue est aujourd´hui considérée comme le principal carburant de la guerre civile qui a fait 200.000 morts depuis 1964 en Colombie.

Pérou: le Congrès accuse Fujimori de crimes contre l'humanité
LIMA, 28 août 2001 (latinreporters.com) - C'est à l'unanimité que le Congrès des députés du Pérou a déclaré lundi soir à Lima l'ex-président Alberto Fujimori (1990-2000) coupable de crimes contre l'humanité. Cette "accusation constitutionnelle" enclenche automatiquement une procédure judiciaire qui pourrait déboucher sur une demande d'extradition de l'ancien chef de l'Etat. Alberto Fujimori réside actuellement au Japon, le pays de ses parents, dont il a repris la nationalité. En principe, le Japon n'extrade pas ses nationaux, mais le Pérou espère que l'accusation du Congrès soumettra Tokyo à la pression de la communauté internationale.

Colombie: l'armée frappe la guérilla pour la forcer à négocier
BOGOTA, 27 août 2001 (latinreporters.com) - Une offensive sans précédent de l'armée colombienne vise à forcer la guérilla à s'engager dans de véritables pourparlers de paix. Le chef des forces armées, le général Fernando Tapias, affirme que gagner la guerre ne signifie pas exterminer tous les rebelles, mais les affaiblir jusqu'à ce qu'ils comprennent que la négociation est la meilleure issue. Plus de 2.200 guérilleros des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie), soit 14% des effectifs de cette guérilla marxiste, étaient toujours encerclés dimanche dans le sud-est colombien.

19 pays latino-américains veulent "des changements dans la globalisation"
SANTIAGO DU CHILI, 19 août 2001 (latinreporters.com) - "Nous voulons dire au monde qu'il faut des changements dans la globalisation" déclarait samedi le président socialiste chilien, Ricardo Lagos, au nom des chefs d'Etat des 19 pays latino-américains du Groupe de Rio, réunis pour leur 15e sommet à Santiago. Alimentée par la crise économique argentine, cette opposition massive et institutionnelle à la forme actuelle de la globalisation a forcé le président des Etats-Unis, George W. Bush, à reconnaître, dans un message adressé au sommet de Santiago, la nécessité de "trouver rapidement une solution acceptable pour tranquilliser les marchés internationaux".

Colombie: pour une légalisation internationale de la drogue
BOGOTA, 18 août 2001 (latinreporters.com) - Premier producteur mondial de cocaïne, la Colombie, par la voix de Carlos Holguin, président du directoire du Parti Conservateur qui gouverne le pays, propose un accord national et international pour légaliser la drogue. Selon lui, "plus la drogue est prohibée, plus son commerce est lucratif". La Colombie abrite les deux tiers des plantations de coca de la planète. Sa production annuelle de près de 600 tonnes de cocaïne est exportée pour 80% vers les Etats-Unis. Le contrôle de la cocaïne est devenu l'un des enjeux de la guerre civile qui ensanglante la Colombie depuis plus de 30 ans.

A 75 ans, Fidel Castro est un symbole international et contradictoire
LA HAVANE / QUITO, 15 août 2001 (latinreporters.com) - Pour nombre de Cubains et pour la majorité des citoyens de la partie la plus riche de la planète, Fidel Castro, chef du dernier bastion communiste en Occident, est un symbole anachronique de la dictature. Contradictoirement, dans le Tiers-Monde et toujours aussi pour des secteurs de la gauche occidentale, le président de Cuba, qui célébrait ses 75 ans le 13 août, est souvent perçu comme un symbole de la résistance à l'impérialisme supposé de la première puissance mondiale, les Etats-Unis d'Amérique.

La connexion FARC-IRA éloigne la paix en Colombie et en Irlande
BOGOTA, 14 août 2001 (latinreporters.com) - L'arrestation en Colombie de trois membres de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), accusés de collaboration avec la guérilla colombienne, soulève à Bogota, à Londres et en Irlande du Nord des doutes sur la volonté réelle de paix tant de l'IRA que des guérilleros des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes). Dans leur pays respectif, l'IRA et les FARC sont engagées dans un long et difficile processus de paix.

A peine 48% des Latino-Américains appuient la démocratie
SANTIAGO DU CHILI, 7 août 2001 (latinreporters.com) - A peine 48% des Latino-Américains appuient la démocratie, contre 60% l'an dernier, selon un sondage de " Corporacion Latinbarometro" publié au début du mois d'août dans la capitale chilienne. La crise économique internationale serait l'une des principales causes de cette chute inquiétante du sentiment démocratique en Amérique latine, où l'Eglise et l'armée inspirent davantage confiance que le parlement et les partis politiques.

La "Hillary mexicaine" fait de l'ombre au président Fox
MEXICO, 3 août 2001 (latinreporters.com) - Un mois seulement après son mariage, la première dame du Mexique, Marta Sahagun, a révolutionné par son style le sérail politique national et ravi quelque peu la vedette à son mari, le président Vicente Fox. Déjà surnommée la "Hillary mexicaine", par référence à la femme sénateur de l'ex-président américain Bill Clinton, Marta Sahagun capte l'attention des médias et, fait extraordinaire au Mexique, occupe la première page des principales revues du coeur.

Contre la pauvreté en Amérique du Sud, Toledo veut geler l'achat d'armes
LIMA, 28 juillet 2001 (latinreporters.com) - Le "gel immédiat d'achats d'armes offensives" en Amérique du Sud pour y financer la lutte contre la pauvreté a été proposé samedi par Alejandro Toledo dans son premier discours à la nation, qu'il a prononcé à la tribune du Congrès aussitôt après avoir été investi nouveau président du Pérou.

Bolivie: atteint d'un cancer, le président Banzer va céder le pouvoir
LA PAZ, 27 juillet 2001 (latinreporters.com) - Le gouvernement bolivien a confirmé vendredi que le président Hugo Banzer, atteint d'un cancer au poumon et au foie, démissionnera le 6 août, date de la fête nationale. Le vice-président Jorge Quiroga, qui assume actuellement l'intérim, sera proclamé président le même jour. Général à la retraite âgé de 75 ans, Hugo Banzer est l'unique dictateur latino-américain des années 70 revenu au pouvoir grâce à une élection démocratique. Hospitalisé à Washington depuis le 1er juillet, ce militaire autoritaire fut toujours proche des Etats-Unis.

Pérou: un "Coca Cola boy" Premier ministre de Toledo et un civil à la Défense
LIMA, 27 juillet 2001 (latinreporters.com) - Chefs d'entreprises et technocrates dominent le gouvernement qu'Alejandro Toledo a présenté jeudi à Lima. Vainqueur le 3 juin du second tour de líélection présidentielle, Alejandro Toledo, un économiste de 55 ans formé aux Etats-Unis, est le premier président amérindien élu démocratiquement au Pérou. Il prêtera serment le 28 juillet. Pour présider son Conseil des ministres, il a choisi l'avocat d'affaires Roberto Danino, qui est notamment conseiller de Coca Cola pour l'Amérique latine. Par ailleurs, l'armée perd les portefeuilles de la Défense et de l'Intérieur, confiés à des civils.

Disparus: le Mexique se penche à son tour sur un passé douloureux
MEXICO, 26 juillet 2001 (latinreporters.com) - Après d'autres pays latino-américains, tels le Chili ou l'Argentine, le Mexique va se pencher à son tour sur un passé douloureux. Sous la pression de parents de disparus, la Commission nationale des droits de l´homme (CNDH) du Mexique s´est en effet engagée à préparer un rapport sur la "guerre sale" des années 70 afin d'éclaircir l'une des étapes les plus troubles du passé récent du pays. Certaines organisations évaluent à 1.500 le nombre de disparus au Mexique au cours de cette période.

Colombie: erreur politique de la guérilla, qui viole l'immunité de l'ONU
BOGOTA, 21 juillet 2001 (latinreporters.com) - La guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes) a mis en danger la participation de la communauté internationale au processus de paix en enlevant successivement un ex-gouverneur local qui voyageait dans un véhicule de l'Organisation des nations unies (ONU) et trois coopérants allemands. L'Association latino-américaine pour les droits de l'homme, d'ordinaire compréhensive envers la guérilla colombienne, en déduit que "les FARC ressemblent de plus en plus à une bande terroriste".

Une faillite de l'Argentine menacerait la démocratie en Amérique latine (Analyse)
BUENOS AIRES / QUITO, 14 juillet 2001 (latinreporters.com) - De plus en plus redouté, un moratoire de la dette extérieure et intérieure de l'Argentine provoquerait une crise globale en Amérique latine, dont les effets seraient mondiaux. Politiquement, cela signifierait une faillite du modèle néo-libéral associé au retour de la démocratie sur l'ensemble du continent latino-américain, Cuba et Haïti exceptées.


Politique
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55


  Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers  
 
© Latinreporters.com - Amérique latine - Espagne
Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à leur auteur et à LatinReporters.com