Honduras
 Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Titres  |Communiqués
Recherche personnalisée
Amérique latine - Élections 2017: calendrier, analyses
MADRID, 19 janvier 2017 (LatinReporters.com) - Élection présidentielle en Équateur, au Chili et au Honduras et autres scrutins au Mexique, au Venezuela et en Argentine dominent le calendrier électoral de l'Amérique latine en 2017. Sous réserve d'incertitudes découlant de l'entrée de Donald Trump à la Maison Blanche, il s'agit d'une année électorale ordinaire dans l'attente de 2018, année de grand branle-bas régional.

Amérique latine - élections 2013 : calendrier et ombre de Chavez
MADRID, lundi 21 janvier 2013 (LatinReporters.com) - Le Venezuela, pour le renouvellement de ses maires et une possible élection présidentielle anticipée qui inaugurerait l'après-Chavez, ainsi que l'Équateur, le Paraguay, le Honduras et le Chili, quatre pays qui éliront effectivement leur président, et aussi l'Argentine, suspendue à ses législatives partielles de mi-parcours, sont les têtes d'affiche du calendrier électoral 2013 en Amérique latine.

Honduras: plus de 350 détenus périssent dans l'incendie d'une ferme-prison
TEGUCIGALPA, mercredi 15 février 2012 (AFP) - Au moins 350 détenus ont péri dans la nuit du 14 au 15 février dans l'incendie d'une ferme-prison au Honduras, à environ 90 km au nord de la capitale Tegucigalpa, ont annoncé les autorités locales, qui ont affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une mutinerie.

L'OEA réadmet le Honduras après le retour de Manuel Zelaya
TEGUCIGALPA / WASHINGTON, mercredi 1er juin 2011 (LatinReporters.com) - La réadmission du Honduras au sein de l'Organisation des Etats américains (OEA), après 23 mois de suspension suite au coup d'Etat de juin 2009, est la conséquence de l'Accord de réconciliation nationale, parrainé par le Venezuela et la Colombie, qui a permis le retour définitif au Honduras de l'ex-président Zelaya.

Pas de boycott du sommet UE-Amérique latine, car Porfirio Lobo renonce à y participer
Jeudi 6 mai 2010

Menace de boycott du sommet Union européenne - Amérique latine et Caraïbes
MADRID, jeudi 6 mai 2010 (LatinReporters.com) - Reflétant la position d'au moins une douzaine de pays d'Amérique latine, le Brésil, le Venezuela, la Bolivie et l'Equateur ont explicitement menacé de boycotter le VIe sommet Union européenne - Amérique latine et Caraïbes (UE-ALC), prévu du 17 au 19 mai à Madrid. La menace vise à empêcher la présence au sommet du président "illégitime" du Honduras, Porfirio Lobo. Il a été invité par l'Espagne, présidente en exercice de l'UE.

"Sommet de l'unité" Amérique latine - Caraïbes au Mexique
MEXICO / MADRID, dimanche 21 février 2010 (LatinReporters.com) - "Union de l'Amérique latine et des Caraïbes" : ce nom que propose le Brésil désignera une nouvelle entité quasi continentale échappant à la tutelle de Washington. Elle engloberait, y compris Cuba, tous les pays des Amériques sauf les Etats-Unis et le Canada (et sauf aussi, provisoirement, le Honduras). Son acte de naissance pourrait être signé lors du 2e sommet Amérique latine-Caraïbes (ALC), les 22 et 23 février à Playa del Carmen (68 km au sud de Cancun, Mexique). Le sommet du Groupe de Rio s'y tiendra simultanément. Ce double rendez-vous est appelé significativement "Sommet de l'unité".

Honduras: leçon du putsch "correctif" et premier geste de l'UE
MADRID, dimanche 31 janvier 2010 (LatinReporters.com) - Le gouvernement du nouveau président conservateur du Honduras, Porfirio Lobo, sera représenté ce 1er février à Bruxelles lors de la préparation de la reprise des négociations, suspendues depuis le putsch du 28 juin 2009, d'un accord d'association entre l'Union européenne (UE) et l'Amérique centrale. L'UE reconnaît ou pour le moins accepte ainsi de fait le nouveau régime hondurien. Cette normalisation pragmatique accentue la défaite de l'ex-président Manuel Zelaya, à nouveau exilé, et de ses alliés de la gauche radicale latino-américaine, Hugo Chavez en tête. Quelle leçon essentielle tirer du putsch "correctif" au Honduras?

Honduras: non massif du Congrès au retour au pouvoir de Zelaya
TEGUCIGALPA, jeudi 3 décembre 2009 (LatinReporters.com) - Le retour au pouvoir du président hondurien Manuel Zelaya, écarté par le coup d'Etat du 28 juin, a été rejeté massivement le 2 décembre par les députés du Congrès national, le Parlement monocaméral du Honduras. Ce rejet confirme l'isolement national de M. Zelaya, que soutient par contre la majorité de la communauté internationale.

Honduras : le conservateur Porfirio Lobo élu président. Election légitime?
TEGUCIGALPA, lundi 30 novembre 2009 (LatinReporters.com)

Honduras - Elections légitimes? L'opinion internationale se divise
TEGUCIGALPA / MADRID, samedi 28 novembre 2009 (LatinReporters.com) - Qu'ils croient ou non être soumis à une dictature issue d'un coup d'Etat, quelque 4,6 millions d'électeurs honduriens sont appelés à renouveler dimanche, comme tous les quatre ans au mois de novembre, leur président, leurs 128 députés et les édiles de leurs 298 municipalités. L'unanimité de la communauté internationale sur une présumée illégitimité du scrutin se fissure. Etats-Unis, Costa Rica, Panama, Pérou et Colombie sont les premiers pays désormais disposés à en reconnaître les résultats.

"Fin de crise" au Honduras : Etats-Unis gagnent, Hugo Chavez perd
TEGUCIGALPA, samedi 31 octobre 2009 (LatinReporters.com) - Succès diplomatique de l'administration Obama. Ce sont en effet les Etats-Unis qui ont forcé l'accord signé le 30 octobre à Tegucigalpa. La presse hondurienne et la plupart des chancelleries y voient "la fin de la crise" vécue au Honduras depuis le coup d'Etat du 28 juin dernier. L'accord, conclu entre les négociateurs du président déchu, Manuel Zelaya, et du président de facto, Roberto Micheletti, reprend l'essentiel de l'Accord de San José, que rejetaient au mois de juillet le président vénézuélien Hugo Chavez et ses alliés régionaux de la gauche radicale.

Nicaragua - "Coup d'Etat" du président Ortega? Silence international
MANAGUA / MADRID, jeudi 22 octobre 2009 (LatinReporters.com) - "Coup d'Etat: conquête ou tentative de conquête du pouvoir par des moyens illégaux, inconstitutionnels". Cette définition du Petit Robert concerne peut-être l'actuel président du Nicaragua, le sandiniste Daniel Ortega. Il tente déjà de (re)conquérir le pouvoir à l'élection présidentielle de 2011 en violant dès à présent la Constitution de son pays. Le silence international sur ce scandale contraste avec la clameur entourant la crise au Honduras, qui a une origine comparable.

Honduras après le retour de Zelaya : 3 scénarios s'entrechoquent
TEGUCIGALPA, jeudi 24 septembre 2009 (LatinReporters.com) - Trois scénarios de sortie de crise s'excluent mutuellement et s'entrechoquent au Honduras après la réapparition théâtrale à Tegucigalpa, le 21 septembre, du président déchu Manuel Zelaya. Au risque de personnaliser à l'excès, on peut les appeler scénario Obama, scénario Chavez et scénario Micheletti.

Honduras : échec de la 2e tentative de retour de Zelaya et place à la diplomatie
MANAGUA / TEGUCIGALPA, samedi 25 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Quelques pas, vendredi, au Honduras au-delà de la chaîne le délimitant du Nicaragua, mais sans sortir de la zone neutre qui précède le poste de contrôle frontalier renforcé par la police et l'armée. Puis, retour au Nicaragua. C'est donc l'échec de la deuxième tentative de retour dans son pays du président hondurien déchu, Manuel Zelaya, expulsé lors du coup d'Etat du 28 juin. Les efforts diplomatiques en faveur de la médiation du Costa Rica reviennent au premier plan.

Honduras : Zelaya revient par la frontière avec le Nicaragua
MANAGUA / TEGUCIGALPA , vendredi 24 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Le président déchu du Honduras, Manuel Zelaya, devait tenter ce week-end de rentrer dans son pays par voie terrestre à partir du Nicaragua. Pour l'en empêcher ou le cas échéant le mettre en état d'arrestation, l'armée hondurienne est déployée aux frontières. On redoute des affrontements entre partisans du président Zelaya, expulsé lors du coup d'Etat du 28 juin, et sympathisants de son successeur Roberto Micheletti. La crise hondurienne s'inscrit dans la partie d'échecs idéologique qui se joue en Amérique latine.

Honduras : Zelaya annonce "l'insurrection" après l'échec de la médiation du Costa Rica
SAN JOSÉ, lundi 20 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Le président du Honduras en exil Manuel Zelaya a annoncé au Nicaragua le début d'une "insurrection" à laquelle il a déjà appelé plusieurs fois les Honduriens. Il réagissait ainsi à l'échec de la médiation menée sur la base d'un plan en sept points par le président costaricain Oscar Arias pour tenter de résoudre le conflit engendré par le coup d'Etat du 28 juin au Honduras.

Honduras : les 7 points du plan Arias pour résoudre le conflit
SAN JOSÉ, dimanche 19 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Le rétablissement conditionnel de Manuel Zelaya à la présidence du Honduras, qu'expulsait du pays le 28 juin l'armée soutenue par la justice et le Congrès (Parlement), ainsi qu'une amnistie et des élections anticipées au 25 octobre structurent le plan en sept points proposé le 18 juillet par le social-démocrate Oscar Arias, président du Costa Rica, pour résoudre le conflit hondurien.

Honduras : Obama appuie le rétablissement du président Zelaya, sans approuver sa politique
MOSCOU / WASHINGTON, mardi 7 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Les Etats-Unis appuient le rétablissement du président démocratiquement élu du Honduras, Manuel Zelaya, bien qu'il se soit opposé à la politique de Washington, a affirmé le 7 juillet le président américain Barack Obama lors de sa première visite officielle à Moscou. Expulsé par l'armée le 28 juin, le président Zelaya tenta en vain de rentrer au Honduras le 5 juillet.

L'OEA suspend le Honduras : texte officiel intégral de la résolution
WASHINGTON, dimanche 5 juillet 2009 (LatinReporters.com) - "Profondément préoccupée par l'exacerbation de la crise actuelle en République du Honduras en conséquence du coup d'État perpétré contre le Gouvernement constitutionnel et de la détention arbitraire puis de l'expulsion du pays du Président constitutionnel José Manuel Zelaya Rosales...", l'Assemblée générale de l'Organisation des Etats américains (OEA) a décidé, le 4 juillet 2009 à Washington, "de suspendre l'État du Honduras de l'exercice de son droit de participer" à l'OEA. (Voir texte officiel intégral).

Le coup d'Etat "légal" au Honduras: quel gâchis continental!
MADRID, mardi 30 juin 2009 (LatinReporters.com) - "On n'écrase pas les mouches à coups de canon" répondit un jour le socialiste Felipe Gonzalez, alors président du gouvernement espagnol, à une question sur l'opportunité de déployer l'armée au Pays basque contre les terroristes indépendantistes de l'ETA. Si cette sagesse avait inspiré la justice, le Parlement et surtout l'armée du Honduras, le président Zelaya n'aurait pas été évincé le 28 juin par un coup de force calqué jusqu'à la caricature sur les traditionnels putschs militaires latino-américains d'un passé pas encore lointain.

Honduras - Coup d'Etat : le président Zelaya détenu par l'armée et déporté au Costa Rica
LE FILM HEURE PAR HEURE DU COUP D'ÉTAT - Tegucigalpa, dimanche 28 juin 2009 (LatinReporters.com) - Quelques heures avant la tenue d'un référendum très controversé, le président du Honduras, Manuel Zelaya, a été enlevé au palais présidentiel de Tegucigalpa par des militaires qui l'ont déporté par voie aérienne au Costa Rica. Des chars sont déployés dans la capitale. La communauté internationale dénonce ce coup d'Etat. La justice, le Parlement, l'Eglise et l'armée du Honduras estimaient "illégal" le référendum que le président Zelaya avait convoqué pour ouvrir la voie à une Assemblée constituante qui réformerait la Constitution. Manuel Zelaya est un allié du président vénézuélien Hugo Chavez.

Honduras en crise: justice, Parlement et armée contre le président Zelaya, soutenu par Chavez
TEGUCIGALPA, vendredi 26 juin 2009 (LatinReporters.com) - La justice, le Parlement et l'armée du Honduras s'opposent à la prétention jugée "illégale" du président Manuel Zelaya de réformer la Constitution et d'être éventuellement réélu. Cette crise institutionnelle risque de se transformer en crise internationale. Le Venezuela de Hugo Chavez et ses alliés régionaux de la gauche radicale soutiennent le président Zelaya, le présentant comme "victime d'un coup d'Etat en marche". L'Organisation des Etats américains (OEA) a été saisie d'urgence.

Historique: l'OEA révoque l'exclusion de Cuba, mais pas de réintégration automatique
Jeudi 4 juin 2009 (LatinReporters.com) - La décision est historique et marquera l'ère Obama. En vigueur depuis près d'un demi-siècle, l'exclusion de Cuba de l'Organisation des Etats américains (OEA) a été révoquée le 3 juin par acclamations des 34 pays, dont les Etats-Unis, de cette organisation continentale. Elle tenait au niveau des chefs de la diplomatie sa 39e Assemblée générale à San Pedro Sula, au nord du Honduras. La levée de l'exclusion ne signifie pas la réintégration automatique de Cuba, qui devrait en prendre l'initiative alors que le président Raul Castro et son frère Fidel se sont plusieurs fois prononcés contre le retour de leur île au sein de l'OEA.

Assemblée générale de l'OEA : annuler l'exclusion de Cuba?
Mardi 2 juin 2009 (LatinReporters.com) - Comme au sommet des Amériques d'avril dernier, un débat sur l'éventuelle réintégration de Cuba divise à nouveau les 34 pays de l'Organisation des Etats américains, l'OEA. Elle tient ces 2 et 3 juin au Honduras sa 39e Assemblée générale au niveau des chefs de la diplomatie. Hillary Clinton y représente donc les Etats-Unis.

Amérique latine 2009: élections dans 10 pays et Obama au Sommet des Amériques
MADRID, dimanche 11 janvier 2009 (LatinReporters.com) - Le Chili, si symbolique, va-t-il virer à droite comme le suggèrent les sondages? En revanche, au Salvador, les urnes porteront-elles au pouvoir l'ancienne guérilla d'extrême gauche du FMLN? Les Vénézuéliens octroieront-ils à Hugo Chavez le droit de briguer indéfiniment la présidence? Et en Bolivie, l'Amérindien Evo Morales sera-t-il réélu et sa Constitution indigéniste plébiscitée? Ces questions dominent les 2 référendums, 7 élections présidentielles et 9 législatives qui se succéderont en 2009 dans 10 pays d'Amérique latine: Salvador, Bolivie, Venezuela, Equateur, Panama, Mexique, Uruguay, Argentine, Honduras et Chili.

Accord d'association UE - Amérique centrale : négociation lancée
BRUXELLES, dimanche 1er juillet 2007 (LatinReporters.com) - Les négociations entre l'Union européenne (UE) et la communauté des pays d'Amérique centrale en vue d'un accord d'association global ont commencé à Bruxelles. L'accord sera négocié avec le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama.

Honduras: 104 détenus meurent dans l'incendie de leur prison
TEGUCIGALPA , mardi 18 mai 2004 (LatinReporters.com) - Le bilan de l'incendie survenu "accidentellement" -des parents endeuillés en doutent- dans la nuit de dimanche à lundi dans la prison de San Pedro Sula, à 240 km au nord de Tegucigalpa, est de 104 morts et 24 blessés. Toutes les victimes sont des détenus, pour la plupart des jeunes de l'un des gangs les plus violents du Honduras, la "mara" (bande) Salvatrucha. Ce drame, le pire de l'histoire pénitentiaire du Honduras, souligne trois problèmes connus: surpopulation des prisons, soupçons d'esprit de vengeance extrajudiciaire contre les jeunes délinquants et marginalisation sociale à l'origine de la criminalité.

Honduras: Ricardo Maduro (Parti national, droite) élu président
TEGUCIGALPA, 26 novembre 2001 (latinreporters.com) - Trois semaines après le triomphe de la droite sur les sandinistes au Nicaragua voisin, c'est également la droite, avec l'homme d'affaires conservateur Ricardo Maduro et son Parti national, qui a remporté dimanche au Honduras les élections présidentielle, législatives et municipales. Vif défenseur d'une économie de marché ouverte aux investisseurs étrangers et partisan de la "tolérance zéro" à l'égard d'une criminalité galopante, Ricardo Maduro succèdera le 27 janvier prochain au président libéral Carlos Flores.

Honduras: le Parti national favori d'élections axées sur la sécurité
TEGUCIGALPA, 23 novembre 2001 (latinreporters.com) - La sécurité et une polémique sur la nationalité des deux principaux candidats furent au centre de la campagne pour le scrutin présidentiel, législatif et municipal du 25 novembre au Honduras. Depuis 1998, un millier d'adolescents, délinquants supposés, ont été exécutés sommairement dans les rues de ce pays d'Amérique centrale. En 1997,  l'assassinat crapuleux du fils aîné de l'actuel favori de l'élection présidentielle, Ricardo Maduro Joest, avait soulevé une vague d'indignation et des manifestations populaires.

Amérique centrale: la famine menace 1,5 million de personnes
TEGUCIGALPA, 28 août 2001 (latinreporters.com) - Dans quatre pays d'Amérique centrale -Honduras, Salvador, Guatemala et Nicaragua- une forte sécheresse apparue en mai a compromis une grande partie des récoltes et, selon le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, un million et demi de personnes sont menacées de famine. Dans la capitale hondurienne, des responsables du PAM ont renouvelé lundi leurs appels à l'aide internationale, déjà lancés en juillet, pour conjurer "la plus vaste crise alimentaire jamais vue en Amérique latine".

Honduras: 863 "enfants des rues" assassinés depuis 1998
TEGUCIGALPA, 16 août 2001 (latinreporters.com) - De janvier 1998 à juin 2001, 843 adolescents ont été assassinés au Honduras, selon l'organisation humanitaire nord-américaine "Casa Alianza". Abattus parfois par la police, ces "enfants des rues" appartenaient pour la plupart à des bandes juvéniles de délinquants. Rapporteur des Nations unies (ONU) aux Exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, la pakistanaise Asma Jahangir estime que "la négligence coupable" de l'Etat hondurien favorise cette tuerie de mineurs, qui se poursuit.

VOIR AUSSI
MÉDIAS HONDURIENS
PAYS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité
  • Références
  •  Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  |  Titres   |  Forum  
    Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à leur auteur et à LatinReporters.com
    ©  LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne