Vacances Espagne
  Espagne
  ACCUEIL  
|
  POLITIQUE  
|
  ECONOMIE  
|
  MULTIMEDIA  
|
  SOCIETE  
| |
  FLASHS  
|
  TITRES  
|
  COMMUNIQUES  
Madrid - Manifestation d'Indignés contre l'austérité et la corruption sur l'emblématique Puerta del Sol. De la mouvance des Indignés est né Podemos, classé dans les sondages, depuis fin 2014, premier ou deuxième parti d'Espagne en intention directe de vote. (Photo prise le 20 mai 2011 - source http://fotograccion.org)
Recherche personnalisée
Espagne : "loi bâillon" au service de l'austérité néolibérale
MADRID, 14 décembre 2014 (LatinReporters.com) - Qualifiée de "Ley mordaza" ("Loi bâillon") par tous les partis d'opposition, qui y voient une atteinte aux droits fondamentaux d'expression, de réunion et de manifestation, la "Loi organique de protection de la sécurité citoyenne" promue par Mariano Rajoy et son Parti populaire (PP, droite gouvernementale) devrait entrer en vigueur dans les premiers mois de 2015.

España: "ley mordaza" al servicio de la austeridad neoliberal
MADRID, 14 de diciembre de 2014 (LatinReporters.com) - Calificada de "Ley mordaza" por todos los partidos de la oposición, que la ven como una amenaza a los derechos fundamentales de expresión, de reunión y de manifestación, la "Ley orgánica de protección de la seguridad ciudadana" promovida por Mariano Rajoy y su Partido Popular (PP, derecha gubernamental) deberiá entrar en vigor en los primeros meses de 2015.

Espagne: au moins 80 morts dans le déraillement d'un train en Galice
SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE, jeudi 25 juillet 2013 (AFP) - Au moins 80 personnes sont mortes quand un train a déraillé mercredi soir à Saint-Jacques-de-Compostelle, capitale de la région de Galice (nord-ouest de l'Espagne). Cette tragédie, qui a fait aussi plus de 140 blessés, compte parmi les plus graves de l'histoire du pays. Elle pourrait être due à une vitesse excessive.
- Vidéo du moment précis du déraillement (caméra de surveillance)
- Les photos du drame

Espagne / corruption : sous pression, Rajoy s'expliquera enfin sur l'affaire Barcenas
MADRID, mardi 23 juillet 2013 (avec AFP) - Face à la pression qui montait depuis que son nom est apparu dans un scandale de corruption présumée, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a finalement cédé et annoncé lundi qu'il s'expliquerait dans les jours à venir au Parlement. Mais en s'expliquant bien au-delà de la seule "affaire Barcenas", M. Rajoy espère pouvoir se prévaloir du même coup de chiffres économiques moins pessimistes que ces derniers mois.

Espagne-Rajoy-corruption: Barcenas, vengeur du peuple inattendu
MADRID, dimanche 21 juillet 2013 (LatinReporters.com) - Saignés à blanc par les banques, le patronat, leur gouvernement et l'Europe, les Espagnols espéraient l'intervention d'un redresseur de torts. Il a curieusement surgi des bas-fonds du PP, le Parti Populaire (droite gouvernementale). Vengeur du peuple inattendu et sans doute malgré lui, Luis Barcenas, ex-trésorier de ce PP FranciscoFrancophile, colle les étiquettes "mensonge" et "corruption" sur le front du président du PP et du gouvernement de l'Espagne, Mariano Rajoy, désormais fragilisé malgré sa majorité absolue.

Corruption et débordements mafieux en Espagne, Rajoy visé
MADRID, lundi 15 juillet 2013 (LatinReporters.com) - "Si tu parles, ta femme ira en prison; si tu te tais, [le ministre de la Justice Alberto Ruiz] Gallardon tombera et on annulera le procès"... Ce titre qui barre ce lundi 15 juillet la une d'El Mundo relèverait, selon cet influent quotidien de centre droit, d'un chantage exercé au nom du chef du gouvernement et de la droite, Mariano Rajoy, sur l'ex-trésorier de son Parti Populaire (PP), Luis Barcenas, en prison préventive à Madrid depuis le 27 juin.

Espagne: 6,2 millions de chômeurs (27,16%), l'échec de l'austérité
MADRID, jeudi 25 avril 2013 (LatinReporters.com) - Disciple appliqué de l'austérité néolibérale prônée par Berlin et la Commission européenne, le chef de la droite gouvernementale espagnole, Mariano Rajoy, engrange un nouveau record historique : 6.202.700 chômeurs, soit 27,16% de la population active, des chiffres qui reflètent le drame social de l'Espagne et l'échec de l'austérité.

Espagne - corruption : Cristina, fille du roi, convoquée par le juge
MADRID, jeudi 4 avril 2013 (LatinReporters.com) - "La justice est la même pour tous"... Cette affirmation du roi Juan Carlos d'Espagne dans son message de Noël en 2011 a été malicieusement rediffusée mercredi soir, notamment par les chaînes Telecinco et La Sexta, pour assaisonner la principale information de la journée : l'infante Cristina, fille cadette du souverain, est mise en examen et devra s'expliquer devant le juge qui mène l'enquête pour corruption visant son époux, Iñaki Urdangarin.

DOCUMENT - Arrêt judiciaire du 3 avril 2013 qui déclare "imputada" (mise en examen) l'infante Cristina et la convoque pour déclaration
18 pages pdf en espagnol; 1,55 MB

Espagne - "L'Allemagne contre l'Europe", voici l'article censuré
MADRID, mardi 26 mars 2013 (LatinReporters.com) - "Merkel, comme Hitler, a déclaré la guerre au reste de l'Europe, cette fois pour s'assurer un espace vital économique"... Pour cette phrase, la tribune "L'Allemagne contre l'Europe" de l'économiste Juan Torres López, professeur à l'Université de Séville et membre du Conseil scientifique d'Attac Espagne, a été éjectée dimanche du site Internet de l'influent quotidien espagnol El País (centre gauche).

 Espagne : "marée citoyenne" contre le "coup d'État financier"
MADRID, dimanche 24 février 2013 (LatinReporters.com) - Par dizaines de milliers à Madrid et par milliers à Barcelone, Valence, Séville, Bilbao et plusieurs dizaines d'autres villes, les indignés espagnols ont à nouveau crié NO à l'austérité et à la corruption. Ils l'ont fait un 23 février, jour anniversaire de la tentative de putsch militaire qui terrifia l'Espagne le 23 février 1981. Et cela pour qualifier désormais de "coup d'État financier" les coupes sociales du gouvernement ultraconservateur de Mariano Rajoy dans un pays menacé par un cocktail explosif de chômage, de récession et de scandales ébranlant les institutions.

Espagne: le scandale de corruption qui fragilise Rajoy tourne à la crise politique
MADRID, dimanche 3 février 2013 (AFP) - Le scandale de corruption qui fragilise le chef du gouvernement de droite espagnol, Mariano Rajoy, a tourné dimanche à la crise politique. L'opposition socialiste l'accuse d'avoir ajouté à la crise économique "une crise de morale publique" et réclame son départ afin de régler la "situation très grave" que connaît l'Espagne.

Espagne: le nom de Rajoy fait surface dans un scandale de corruption
MADRID, jeudi 31 janvier 2013 (AFP) - Jusqu'ici épargné, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, est apparu jeudi dans un scandale de corruption, par le biais d'informations publiées à la une du quotidien El Pais. Ces révélations, sur une présumée comptabilité occulte qui aurait bénéficié à ses principaux responsables, ont suscité un démenti immédiat du Parti populaire (PP, droite) que préside Mariano Rajoy. Mais dans une Espagne soumise à une rigueur historique, minée par un chômage record frappant 26% des actifs, ces nouvelles révélations jettent un peu plus le soupçon sur des responsables politiques déjà confrontés à une grave perte de crédibilité.

Sommet UE-Celac au Chili: "Bienvenue dans un monde meilleur"
SANTIAGO, samedi 26 janvier 2013 (LatinReporters.com) - "Bienvenue dans un monde meilleur" a lancé en souriant le président chilien Sebastian Piñera en accueillant, vendredi à Santiago, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. Ce salut moqueur résume une réalité humiliante pour le Vieux continent jusqu'il y a peu donneur de leçons, car le Chili et l'Espagne symbolisent bien, l'un la croissance économique de l'Amérique latine, l'autre l'ampleur de la crise dans l'Union européenne. Aussi l'économie, en particulier la "promotion des investissements", est-elle au centre du sommet birégional, ces 26 et 27 janvier à Santiago, capitale du Chili.

Pays basque: Batasuna annonce sa dissolution sans renoncer à son objectif
BAYONNE, jeudi 3 janvier 2013 (AFP) - Le parti indépendantiste basque Batasuna, considéré comme proche de l'ETA, interdit en Espagne depuis 2003 mais pas en France, a annoncé jeudi sa dissolution -décision qui s'applique dans les deux pays- sans pour autant renoncer à ses objectifs. "Nous vous annonçons la dissolution de Batasuna" ont indiqué, lors d'une conférence de presse à Bayonne (France, Pyrénées-Atlantiques), deux porte-parole du mouvement, près de 14 mois après la décision de l'ETA de mettre fin à la violence.

Catalogne: référendum d'autodétermination annoncé pour 2014
BARCELONE, mercredi 19 décembre 2012 (LatinReporters.com) - Un pacte de législature comprenant un accord sur la convocation en 2014 d'un référendum d'autodétermination de la Catalogne (nord-est de l'Espagne) a été conclu mardi à Barcelone par les nationalistes de centre droit de Convergència y Unió (CiU) et les indépendantistes de la gauche républicaine (Esquerra Republicana de Catalunya, ERC). Ces deux forces souverainistes contrôlent la majorité absolue du Parlement catalan élu le 25 novembre.

Catalogne-élections: recul nationaliste, mais majorité souverainiste
BARCELONE / MADRID, lundi 26 novembre 2012 (LatinReporters.com) - Affaibli par le net recul de sa coalition nationaliste de centre droit aux élections régionales catalanes de dimanche, le président catalan, l'économiste Artur Mas, ne renonce pourtant pas à l'organisation d'un prochain référendum d'autodétermination. Défiant l'Espagne, il en avait fait l'enjeu du scrutin. Mais il devra alors s'allier à la gauche indépendantiste, dont la forte progression permet au pôle souverainiste de conserver la majorité absolue au Parlement catalan.

Espagne
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21
VOIR AUSSI
Espagne
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21
MÉDIAS ESPAGNOLS
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • Pilar Valero directora adjunta
  • Publicité

  •   ACCUEIL  
    |
      POLITIQUE  
    |
      ECONOMIE  
    |
      MULTIMEDIA  
    |
      SOCIETE  
    | |
      FLASHS  
    |
      TITRES  
    |
      COMMUNIQUES