Barack Obama et l'Amérique latine
 Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  |Communiqués
Recherche personnalisée
Rapprochement historique Cuba - États-Unis: une victoire de l'Amérique latine
MADRID, 18 décembre 2014 (LatinReporters.com) - "Todos somos americanos" (Nous sommes tous Américains)... Prononcée hier en espagnol, cette phrase de Barack Obama donne la véritable dimension de son annonce du rapprochement historique entre les États-Unis et Cuba. Washington se rapproche en réalité de l'ensemble de l'Amérique latine, qui remporte une belle victoire sur l'oncle Sam.

Acercamiento histórico Cuba-Estados Unidos, una victoria de América Latina
MADRID, 18 de diciembre de 2014 (LatinReporters.com) - "Todos somos americanos"... Pronunciada ayer en español, esta frase de Barack Obama da la verdadera dimensión de su anuncio del acercamiento histórico entre los Estados Unidos y Cuba. Washington se aproxima en realidad al conjunto de América Latina, que se adjudica una bella victoria sobre el tío Sam.

Obama et immigration : réforme clé pour le vote latino à la présidentielle de 2016
MADRID, 27 novembre 2014 (LatinReporters.com) - Démocrates et républicains savent que le vote latino sera la clé de la victoire à la présidentielle de 2016 aux États-Unis. Aussi, quoique Barack Obama ne puisse plus briguer un nouveau mandat, sa réforme annoncée de l'immigration se perfile-t-elle comme l'un des thèmes essentiels de la déjà pré-campagne électorale.

Obama y la inmigración : reforma clave para el voto latino en las presidenciales de 2016
MADRID, 27 de noviembre de 2014 (LatinReporters.com) - Demócratas y republicanos saben que para ganar las elecciones presidenciales de 2016 en Estados Unidos será clave el voto latino y la reforma migratoria del presidente Barack Obama se perfila como un tema estrella de la ya pre-campaña electoral.

L'embargo contre Cuba se remue
MADRID, 26 octobre 2014 (LatinReporters.com) - Anachronique, inutile, héritage d'une Guerre froide révolue ... Ces appréciations de leaders mondiaux et des médias sont très fréquentes pour exiger la fin de l'embargo économique, financier et commercial que les États-Unis imposent à Cuba depuis plus de 50 ans.

El embargo a Cuba se mueve
MADRID, 26 de octubre de 2014 (LatinReporters.com) - Anacrónico, inútil, herencia de una Guerra Fría ya superada... son calificativos ya muy frecuentes de líderes mundiales y en los medios de comunicación para reclamar que se ponga fin al embargo económico, financiero y comercial que Estados Unidos impuso a Cuba hace más de 50 años. La administración de Barack Obama reconoce que no ha funcionado el embargo.

Obama réélu : le vote latino, clé de la Maison blanche
WASHINGTON, jeudi 8 novembre 2012 (LatinReporters.com) - Peut-on encore devenir président des États-Unis sans être au préalable applaudi dans les quartiers latinos ? La réélection le 6 novembre de Barack Obama, porté par le vote crucial des Hispaniques, et le galop démographique de cette minorité devenue la première des États-Unis confèrent à cette question une pertinence qui conditionnera les prochaines courses à la Maison blanche.

Cuba triomphe au Sommet des Amériques... sans y participer !
CARTHAGÈNE / MADRID, lundi 16 avril 2012 (LatinReporters.com) - Le constater ne signifie pas s'en réjouir, mais l'exclusion de Cuba du VIe Sommet des Amériques, les 14 et 15 avril à Carthagène (Colombie), a débouché sur un triomphe diplomatique des frères Castro puisque l'Amérique latine a averti en choeur le président des États-Unis, Barack Obama, que cette réunion continentale serait la dernière sans Cuba. "La survie du sommet des Amériques se trouve désormais clairement posée" en déduit l'Agence France Presse.

Le VIe Sommet des Amériques mesure le déclin des États-Unis
BOGOTA / MADRID, vendredi 13 avril 2012 (LatinReporters.com) - Mise en demeure d'accepter Cuba à tout sommet postérieur, débat forcé sur l'échec de décennies de lutte contre la drogue, recul commercial au profit de la Chine, montée en puissance du Brésil et unification progressive de l'Amérique latine: ces paramètres mesureront le déclin relatif des États-Unis au VIe Sommet des Amériques, les 14 et 15 avril en Colombie.

Sommet des Amériques / Drogues : la dépénalisation en débat
BOGOTA, mardi 10 avril 2012 (LatinReporters.com) - Le premier débat continental sur les conséquences à tirer de l'échec de décennies de lutte contre le narcotrafic sera ouvert au VIe Sommet des Amériques, les 14 et 15 avril en Colombie avec la participation du président des États-Unis, Barack Obama. Une éventuelle dépénalisation ou légalisation à terme des drogues, que Washington refuse d'emblée, sera l'un des éléments en discussion.

Chavez: pas de boycott du Sommet des Amériques sans Cuba, mais...
CARACAS, mardi 20 mars 2012 (LatinReporters.com) - "Notre opinion est qu'il faut aller au sommet" des Amériques, les 14 et 15 avril en Colombie, a déclaré lundi le président du Venezuela, Hugo Chavez. Mais, a-t-il ajouté, il faudra y dénoncer "l'exclusion anachronique" de Cuba exigée par Washington et proposer que ce soit la dernière réunion de ce forum sans la participation de La Havane. Le président Barack Obama représentera les Etats-Unis à ce VIème Sommet des Amériques, ouvert aux 34 pays membres de l'OEA (Organisation des États américains).

Chavez: boycott du Sommet des Amériques si Cuba n'est pas invitée
MADRID, mardi 7 février 2012 (LatinReporters.com) - "Si on n'invite pas Cuba au Sommet des Amériques (...), nous envisageons de ne pas assister à ce sommet" a averti le président du Venezuela, Hugo Chavez, devant ses pairs des pays de l'ALBA réunis les 4 et 5 février à Caracas. La menace d'un boycott collectif du sommet continental, en avril en Colombie, met à l'épreuve l'Organisation des États américains (OEA) qui le chapeaute et le président des États-Unis, Barack Obama. Selon Washington, Cuba n'a pas atteint "le seuil" [démocratique] qui autoriserait sa participation.

Amérique latine 2012 : élections et sommets (calendrier, analyses)
Dimanche, 8 janvier 2012 (LatinReporters.com) - En quête de leur réélection l'automne prochain, le président des États-Unis, Barack Obama, et son principal adversaire politique sur le continent, le président vénézuélien Hugo Chavez, sont avec le pape Benoît XVI, attendu au Mexique et à Cuba, les têtes d'affiche du calendrier politico-social 2012 en Amérique latine. M. Obama y participera à deux sommets.

Obama / Amérique latine : bilan de la tournée au Brésil, Chili et Salvador
Vendredi 25 mars 2011 (LatinReporters.com) - Au Brésil, au Chili et au Salvador, du 19 au 23 mars, la première tournée de Barack Obama en Amérique latine, redevenue économiquement essentielle aux yeux de Washington, a été bousculée par la crise libyenne. Cette malchance serait compensée à la condition très incertaine que perdure dans le souvenir collectif latino-américain l'image du président des Etats-Unis se recueillant à San Salvador devant la tombe de l'archevêque martyr Oscar Romero.

Obama devant la tombe, au Salvador, de l'archevêque Romero
SAN SALVADOR, mardi 22 mars 2011 (LatinReporters.com)

Discours de Barack Obama à l'Amérique latine
SANTIAGO DU CHILI, lundi 21 mars 2011 - Texte intégral; 9 pages pdf en anglais.

Discours de Barack Obama au peuple du Brésil
RIO DE JANEIRO, dimanche 20 mars 2011 - Texte intégral; 6 pages pdf en anglais.

Libye : c'est du Brésil qu'Obama s'est joint aux frappes ouvertes par Sarkozy
Dimanche 20 mars 2011 (LatinReporters.com) - La tournée actuelle en Amérique latine (Brésil, Chili, Salvador) du président des Etats-Unis, Barack Obama, et la convocation par le président français, Nicolas Sarkozy, du "Sommet de Paris pour le soutien au peuple libyen", qui s'est tenu le 19 mars, ont pu faire croire à Mouammar Kadhafi qu'il disposait d'un délai suffisant pour prendre Benghazi, chef-lieu de la rébellion contre son régime. Mais en attaquant cette ville, il a précipité l'intervention armée internationale, ouverte par la France.

Colombie / Etats-Unis : l'accord sur les bases invalidé par la justice colombienne
BOGOTA, mercredi 18 août 2010 (LatinReporters.com) - Constatant qu'il n'a pas été soumis à l'approbation préalable du Congrès de la République (Parlement), la Cour constitutionnelle de Colombie a invalidé mardi l'accord militaire bilatéral permettant à l'armée des Etats-Unis d'utiliser au moins sept bases colombiennes. Signé le 30 octobre 2009 et entré en vigueur en principe le même jour, cet accord polémique avait suscité la colère du Venezuela et de ses alliés régionaux.

Brésil et Etats-Unis signent un accord de coopération militaire
Washington, mardi 13 avril 2010 (LatinReporters.com) - Le ministre de la Défense du Brésil, Nelson Jobim, et son homologue des Etats-Unis, le secrétaire à la Défense Robert Gates, ont signé le 12 avril un accord bilatéral de coopération militaire visant à faciliter l'achat d'armes et les contacts entre les forces armées des deux pays. Le Brésil affirme que l'accord ne prévoit pas l'usage de bases brésiliennes par les forces américaines.

Amérique latine-Caraïbes: union sans les Etats-Unis décidée à nouveau, mais non concrétisée
MEXICO, mercredi 24 février 2010 (LatinReporters.com) - A l'issue du "Sommet de l'Unité" réuni les 22 et 23 février sur la Riviera Maya, au sud de Cancun (Mexique), les chefs d'Etat et de gouvernement des pays d'Amérique latine et des Caraïbes (ALC) ont confirmé, mais non concrétisé vu l'absence de charte constitutive, leur décision de former une entité continentale sans les Etats-Unis ni le Canada. Déjà prise en décembre 2008 au Brésil, cette décision était alors, comme aujourd'hui, qualifiée d'"historique".

Colombie / Etats-Unis : points essentiels de l'accord sur les bases militaires
BOGOTA, dimanche 15 novembre 2009 (LatinReporters.com)

Colombie / Etats-Unis : texte intégral de l'accord sur les bases (espagnol et anglais)
BOGOTA, vendredi 13 novembre 2009 (LatinReporters.com) - Signé à Bogota le 30 octobre 2009 et entré en vigueur le même jour, l'accord polémique sur l'utilisation par les forces armées des Etats-Unis d'au moins sept bases militaires colombiennes a été rendu public le 3 novembre par le ministère des Relations extérieures colombien. LatinReporters diffuse le texte intégral dans ses deux versions officielles, l'espagnole et l'anglaise, de cet accord désormais au centre d'une crise entre la Colombie et le Venezuela.

"Fin de crise" au Honduras : Etats-Unis gagnent, Hugo Chavez perd
TEGUCIGALPA, samedi 31 octobre 2009 (LatinReporters.com) - Succès diplomatique de l'administration Obama. Ce sont en effet les Etats-Unis qui ont forcé l'accord signé le 30 octobre à Tegucigalpa. La presse hondurienne et la plupart des chancelleries y voient "la fin de la crise" vécue au Honduras depuis le coup d'Etat du 28 juin dernier. L'accord, conclu entre les négociateurs du président déchu, Manuel Zelaya, et du président de facto, Roberto Micheletti, reprend l'essentiel de l'Accord de San José, que rejetaient au mois de juillet le président vénézuélien Hugo Chavez et ses alliés régionaux de la gauche radicale.

Unasur, bases "américaines" et "préguerre" entre Colombie et Venezuela
BOGOTA / CARACAS, jeudi 27 août 2009 (LatinReporters.com) - "Ces sept bases sont une déclaration de guerre contre la révolution bolivarienne et c'est ainsi que nous l'assumons" avertissait le 25 août le président du Venezuela, Hugo Chavez, à propos de l'accord permettant aux Etats-Unis d'utiliser sept bases militaires colombiennes. Arbitré par le Brésil, un duel entre le président Chavez et son homologue colombien Alvaro Uribe devrait dominer le sommet extraordinaire de l'Unasur (Union des nations sud-américaines) convoqué pour évaluer, ce 28 août à Bariloche (sud de l'Argentine), les implications régionales de l'accord américano-colombien.

Colombie / Etats-Unis : accord conclu sur l'utilisation de 7 bases militaires
BOGOTA, samedi 15 août 2009 (LatinReporters.com) - Malgré de vifs remous diplomatiques en Amérique latine, la Colombie et les Etats-Unis ont conclu le 14 août, après plusieurs mois de négociations, l'accord permettant aux forces américaines d'utiliser sept bases militaires colombiennes. Le président conservateur colombien Alvaro Uribe participera le 28 août en Argentine au sommet extraordinaire de l'Unasur (Union des nations sud-américaines), appelé à évaluer les conséquences pour la sécurité régionale de cet accord qui avive la tension entre la Colombie et deux de ses voisins gouvernés par la gauche radicale, le Venezuela et l'Equateur.

Forces américaines sur 7 bases en Colombie: Obama devant l'Unasur?
QUITO / BOGOTA, mercredi 12 août 2009 (LatinReporters.com) - S'il y était officiellement invité, comme le souhaite le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, Barack Obama accepterait-il d'expliquer lors d'un sommet extraordinaire de l'Unasur (Union des nations sud-américaines), les 27 et 28 août en Argentine, la philosophie de l'accord très controversé que négocient Washington et Bogota sur l'usage par les forces américaines de sept bases militaires en Colombie? L'accord soulève des remous en Amérique latine et la fureur du président vénézuélien Hugo Chavez.

Honduras : Obama appuie le rétablissement du président Zelaya, sans approuver sa politique
MOSCOU / WASHINGTON, mardi 7 juillet 2009 (LatinReporters.com) - Les Etats-Unis appuient le rétablissement du président démocratiquement élu du Honduras, Manuel Zelaya, bien qu'il se soit opposé à la politique de Washington, a affirmé le 7 juillet le président américain Barack Obama lors de sa première visite officielle à Moscou. Expulsé par l'armée le 28 juin, le président Zelaya tenta en vain de rentrer au Honduras le 5 juillet.

Historique: l'OEA révoque l'exclusion de Cuba, mais pas de réintégration automatique
Jeudi 4 juin 2009 (LatinReporters.com) - La décision est historique et marquera l'ère Obama. En vigueur depuis près d'un demi-siècle, l'exclusion de Cuba de l'Organisation des Etats américains (OEA) a été révoquée le 3 juin par acclamations des 34 pays, dont les Etats-Unis, de cette organisation continentale. Elle tenait au niveau des chefs de la diplomatie sa 39e Assemblée générale à San Pedro Sula, au nord du Honduras. La levée de l'exclusion ne signifie pas la réintégration automatique de Cuba, qui devrait en prendre l'initiative alors que le président Raul Castro et son frère Fidel se sont plusieurs fois prononcés contre le retour de leur île au sein de l'OEA.

Amérique latine / Etats-Unis: virage d'Obama incarné par Valenzuela
BUENOS AIRES, dimanche 17 mai 2009 (LatinReporters.com) - Barack Obama a pris sa première décision importante à propos de l'Amérique latine: il a désigné le 12 mai Arturo Valenzuela sous-secrétaire aux Affaires interaméricaines, poste de référence pour la région au département d'Etat. Jusqu'à présent, il demeurait aux mains de Tom Shannon, nommé en 2005 par George W. Bush. Avec cette décision, le nouveau cycle commence et Valenzuela sera l'homme qui incarnera le virage modéré que le président Obama veut imprimer aux relations des Etats-Unis avec les pays latino-américains.

Bilan du Sommet des Amériques: sommet de basse intensité
BUENOS AIRES, lundi 20 avril 2009 - Analyse du professeur Julio Burdman

Bilan du Sommet des Amériques: Obama a réconcilié les Etats-Unis avec leur continent
Lundi 20 avril 2009 (LatinReporters.com) - L'espoir à succédé à la confrontation. Demeurent les désaccords avec et sur Cuba, les différences idéologiques, le fossé entre riches et pauvres et l'incertitude quant à la concrétisation réciproque de bonnes intentions. Il n'empêche qu'au 5e Sommet des Amériques, clôturé le 19 avril dans l'île de Trinité-et-Tobago, Barack Obama a réconcilié les Etats-Unis avec leur continent, y compris le Venezuela.

Sommet des Amériques - Chavez à Obama: "Je veux être ton ami"
Samedi, 18 avril 2009 (LatinReporters.com) - Symbole fort de la nouvelle politique de Washington dès l'ouverture du Ve Sommet des Amériques, vendredi dans l'île de Trinité-et-Tobago: Barack Obama est allé serrer la main du président vénézuélien Hugo Chavez, bête noire des Etats-Unis sous le mandat de George Bush. Ravi, Chavez à dit à Obama: "Je veux être ton ami". Le président américain s'est prononcé pour "un nouveau départ" avec Cuba.

Chavez "cubanise" le Sommet des Amériques; Barack Obama à l'épreuve
Vendredi 17 avril 2009 (LatinReporters.com) - Dans l'île caraïbe de Trinité-et-Tobago, le Ve Sommet des Amériques sera jusqu'à dimanche le ... choc des Amériques! Le sommet est pour Barack Obama sa première rencontre avec les chefs d'Etat de tous les pays du continent, à l'exception de Cuba, rejetée pour déni de démocratie. Le nouveau président des Etats-Unis est mis à l'épreuve par le camp de la gauche radicale conduit par le Vénézuélien Hugo Chavez. Chavez "cubanise" littéralement le sommet.

Sommet des Amériques: et si Chavez dynamitait l'OEA devant Obama ...
Jeudi, 16 avril 2009 (LatinReporters.com) - Au moins verbalement, par ses phrases chocs de prédicateur du "socialisme du 21e siècle", voire en claquant la porte suivi de ses alliés régionaux, le président vénézuélien Hugo Chavez pourrait dynamiter l'Organisation des Etats américains (OEA), cette fin de semaine devant Barack Obama lors du Ve Sommet des Amériques. "L'OEA a-t-elle le droit d'exister?" se demande à Cuba Fidel Castro, en qui Hugo Chavez voit un "père spirituel".

Cuba / Etats-Unis : Obama lève des restrictions aux voyages, télécommunications et transferts d'argent
WASHINGTON, lundi 13 avril 2009 (LatinReporters.com) - Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a décidé le 13 avril de lever les restrictions aux voyages d'Américano-Cubains voulant visiter leur famille à Cuba et celles concernant leurs transferts d'argent vers l'île a annoncé le porte-parole de la Maison blanche, Robert Gibbs. Ce virage significatif à l'égard de Cuba concerne aussi les télécommunications. Il intervient quatre jours avant l'ouverture du Ve Sommet des Amériques à Port-d'Espagne (Trinité-et-Tobago).

Cuba / Etats-Unis: le coup de foudre de Castro pour Obama a été bref
LA HAVANE, vendredi 30 janvier 2009 (LatinReporters.com) - Une semaine exactement après avoir loué l'intelligence et la sincérité qu'il attribuait à Barack Obama, Fidel Castro s'élève contre "l'arrogance" et "l'appui au génocide des Palestiniens" dont il accuse le nouveau président des Etats-Unis.

Cuba - Obama, Fidel Castro, sa mort et une photo qui la dément à nouveau
LA HAVANE, vendredi 23 janvier 2009 (LatinReporters.com) - Coup de foudre de Fidel Castro pour Barack Obama. Il loue son "visage intelligent et noble" et à nouveau sa "sincérité". Mais face à la jeunesse relative du premier maître noir de "l'Empire", le vieux guérillero, 82 ans et demi, disserte soudain sur sa propre mort. Depuis son hospitalisation, en juillet 2006, elle ne cesse d'alimenter la rumeur. Une photo prise à Cuba le 21 janvier la dément à nouveau.

Obama président des Etats-Unis: discours d'investiture et réactions (Amérique latine et Espagne)
MADRID, jeudi 22 janvier 2009 (LatinReporters.com) - A l'exception notable du Venezuela officiel de Hugo Chavez, les présidents et gouvernements d'Amérique latine saluent avec optimisme, ainsi que l'Espagne, le discours d'investiture prononcé le 20 janvier à Washington devant quelque deux millions de personnes par le premier président noir des Etats-Unis, Barack Obama, sur l'honnêteté duquel Fidel Castro dit n'avoir "aucun doute". (Dans l'article, accès à la vidéo et au texte intégral du discours d'investiture et réactions dans des pays significatifs gouvernés par la gauche: Cuba, Venezuela, Bolivie, Argentine, Brésil et Espagne).

Amérique latine 2009: élections dans 10 pays et Obama au Sommet des Amériques
MADRID, dimanche 11 janvier 2009 (LatinReporters.com) - Le Chili, si symbolique, va-t-il virer à droite comme le suggèrent les sondages? En revanche, au Salvador, les urnes porteront-elles au pouvoir l'ancienne guérilla d'extrême gauche du FMLN? Les Vénézuéliens octroieront-ils à Hugo Chavez le droit de briguer indéfiniment la présidence? Et en Bolivie, l'Amérindien Evo Morales sera-t-il réélu et sa Constitution indigéniste plébiscitée? Ces questions dominent les 2 référendums, 7 élections présidentielles et 9 législatives qui se succéderont en 2009 dans 10 pays d'Amérique latine: Salvador, Bolivie, Venezuela, Equateur, Panama, Mexique, Uruguay, Argentine, Honduras et Chili.

Etats-Unis / Obama élu président: 1er discours et réactions (Espagne et Amérique latine)
MADRID, mercredi 5 novembre 2008 (LatinReporters.com) - "S'il y a quelqu'un qui doutait encore que l'Amérique soit un endroit où tout est possible, ... qui doutait encore de la force de notre démocratie, votre réponse lui est donnée ce soir". Cette phrase ouvrait le discours de la victoire prononcé à Chicago par le sénateur démocrate Barack Obama au soir de son triomphe historique à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre. Premier noir élu président des Etats-Unis, il clame que "le changement est arrivé en Amérique". LatinReporters facilite l'accès à la vidéo et au texte du discours d'Obama à Chicago et nous résumons les réactions officielles en Amérique latine et en Espagne.

Venezuela/Etats-Unis: Chavez prie "l'homme noir" (Obama) d'être "à la hauteur de l'histoire"
CARACAS, lundi 3 novembre 2008 (LatinReporters.com) - Croyant à la victoire du sénateur Barack Obama à l'élection présidentielle américaine du 4 novembre, le président du Venezuela, Hugo Chavez, a prié dimanche "l'homme noir", qu'il se dit prêt à rencontrer, "d'être à la hauteur de l'histoire", notamment en éliminant le blocus contre Cuba.

Barack Obama "partage" le rêve américain des Hispaniques des Etats-Unis
WASHINGTON, dimanche 26 octobre 2008 (LatinReporters.com) - Preuve de l'importance du vote des Hispaniques aux Etats-Unis (plus de 15% de la population et 9% des électeurs), c'est en espagnol que le sénateur démocrate afro-américain Barack Obama leur dit qu'il "partage" avec eux le même rêve américain -el sueño americano- dans l'un de ses derniers spots de campagne pour l'élection présidentielle du 4 novembre.

Obama et Venezuela: examen des liens Chavez-FARC avant un dialogue Washington-Caracas
WASHINGTON, samedi 24 mai 2008 (LatinReporters.com) - S'il était élu président des Etats-Unis le 4 novembre, le sénateur démocrate afro-américain Barack Obama serait favorable au dialogue avec les pays figurant aujourd'hui sur la liste noire de Washington, y compris Cuba et le Venezuela. Mais avant tout contact "sérieux" avec Caracas, il lui faudrait un "compte rendu total" de la relation, "très nuisible pour la région", de Hugo Chavez avec la guérilla marxiste des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie).

LIENS
REPRODUCTION
Nos textes peuvent être reproduits moyennant:

1. Attribution à l'auteur et à LatinReporters.com

2. Lien avec LatinReporters.com

Ce logo peut être affiché
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   | Titres  | Forum 
Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à leur auteur et à LatinReporters.com
©  LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne