Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 
Google
 
Web LatinReporters.com
Selon la chaîne de télévision CMI
Colombie-Betancourt: France, Suisse et Espagne se réuniraient avec les FARC

Ingrid Betancourt sur une vidéo diffusée par les FARC en 2003
Vidéo-photo Noticias Uno
BOGOTA, mardi 27 décembre 2005 (LatinReporters.com) - Après consultation avec leurs gouvernements respectifs, les ambassadeurs de France, de Suisse et d'Espagne à Bogota ont accepté, selon la chaîne de télévision colombienne CMI, de se réunir avec la guérilla marxiste des FARC pour lui donner des explications complémentaires sur une proposition destinée à faciliter un échange humanitaire.

Présentée au nom des trois pays européens le 12 décembre dernier et acceptée aussitôt par le président colombien Alvaro Uribe, la proposition porte sur la démilitarisation temporaire, garantie par des observateurs internationaux, d'un territoire de 180 km² dans le sud-ouest colombien, autour de la localité d'El Retiro.

Emissaires gouvernementaux et des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) y négocieraient la libération de 59 otages politiques et militaires de la guérilla, dont la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt (enlevée le 23 février 2002), en échange de la libération de quelque 500 guérilleros actuellement prisonniers.

Le mouvement rebelle n'a pas encore accepté la proposition faite le 12 décembre. Vendredi dernier, la chaîne de télévision CMI faisait état d'une invitation des FARC aux ambassadeurs de France, d'Espagne et de Suisse à venir leur expliquer davantage cette proposition de démilitarisation. CMI estimait alors que la guérilla prétendait n'avoir comme interlocuteurs que les trois ambassadeurs européens et excluait le contact avec des représentants gouvernementaux.

Raul Reyes, n2 des FARC. La dernière apparition publique du leader historique, Manuel Marulanda, remonte à 2002
Photo FARC-EP
Citant le ministre colombien de l'Intérieur, Sabas Pretelt, CMI affirme désormais que le gouvernement est disposé à faciliter la réunion des trois ambassadeurs avec les FARC. La rencontre aurait lieu "avant un mois", probablement en janvier 2006. La délégation des FARC serait conduite par Raul Reyes, numéro deux de cette guérilla.

"Que les FARC soient intéressées à connaître les détails de la proposition est une grande nouvelle, car nous croyions tous qu'elles allaient répondre non à cause de l'annonce prématurée, par le gouvernement, de l'initiative des trois pays" estime Carlos Lozano, dirigeant du Parti communiste colombien, réputé proche de la guérilla.

Selon le quotidien El Tiempo, la réponse formelle des FARC à la proposition du 12 décembre sera donnée après la prochaine rencontre avec les trois ambassadeurs, Camille Rohou (France), Thomas Kupfer (Suisse) et Carlos Gomez-Mugica Sanz (Espagne).

El Tiempo émet des doutes sur les réactions du président Alvaro Uribe si de la réunion entre les ambassadeurs et les FARC surgissait une modification de la proposition faite par les trois pays européens.

L'acceptation par le président colombien d'une démilitarisation temporaire d'une partie du territoire national est considérée comme une concession majeure. Elle a rendu espoir aux familles des otages de la guérilla.

Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
 Colombie-Betancourt: oui ou non des FARC à la négociation? Arguments
 Dossier Ingrid Betancourt
 Dossier Colombie
 Tous les titres


VOIR AUSSI
  • Négociation: oui ou non?
  • Dossier Ingrid Betancourt
  • Dossier Colombie
  • REPRODUCTION
    Le texte de cet article peut être reproduit à 2 conditions:

    1 Attribution claire à LatinReporters.com

    2 Lien actif sur le mot LatinReporters.com

    L'affichage de ce logo
    serait aussi apprécié
    PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit s'il est clairement attribué
    à LatinReporters.com avec lien actif sur le mot LatinReporters.com