Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 

 version imprimable
Google
 
Web LatinReporters.com
Ville quadrillée par l'armée et la police et en proie à une épidémie de dengue
Affiches anti-Castro à Santiago de Cuba

Réunion de "dames en blanc". Epouses ou parentes de dissidents cubains emprisonnés, elles sont régulièrement humiliées publiquement par des groupes castristes - Photo Adrian Leiva
Par Guillermo Espinosa, APLO

SANTIAGO DE CUBA, lundi 7 août 2006 (CubaNet / LatinReporters.com) - Malgré le grand déploiement militaire visible à Santiago de Cuba (est de l'île), deux affiches antigouvernementales furent placardées vendredi au coin des rues Marti et San Félix. Elles proclamaient "Fidel, ta fin est enfin arrivée" et "Fidel, tu aurais dû mourir depuis longtemps".


[NDLR - Hospitalisé et opéré après une "crise intestinale aiguë", le président Fidel Castro a cédé "provisoirement" le pouvoir, le 31 juillet, à son frère Raul Castro]

Le déploiement militaire à Santiago de Cuba était important vendredi. Depuis 72 heures, un grand mouvement de troupes, avec des camions spéciaux remplis de soldats armés de fusils AK-M, parcourait les principales routes d'accès à la ville.

Dans le parc de Caney, un poste de commandement avec deux véhicules de communications militaires a été établi et au port de Moya, face au sanctuaire del Cobre, deux véhicules blindés BTR de fabrication soviétique ont pris position.

La police secrète occupe pratiquement les rues. Aux coins, on voit des hommes en civil qui mettent en évidence leur arme réglementaire, tandis que la police régulière surveille toutes les installations publiques et même les parcs.

La remise en état de l'éclairage public dans les zones obscures fait partie des mesures de sécurité.

L'apparition des affiches antigouvernementales a provoqué une vaste opération visant les leaders de l'opposition. Ils ont été avertis qu'ils sont sous contrôle et qu'ils ne peuvent pas sortir de chez eux. Parmi eux se trouvent Juan Antonio Nuñez Davila et Eduardo Torres, coordinateur général du Parti cubain de rénovation orthodoxe. Nous avons pu les contacter.

La population est très effrayée, surtout les personnes d'un âge avancé, car la télévision montre constamment des images de la guerre d'Irak et du Liban, laissant entendre que ce sort serait le nôtre en fonction de l'imminence d'une attaque nord-américaine.

La situation à Santiago de Cuba est actuellement chaotique, à cause, d'une part, de la crise politique, source d'insécurité à tous les niveaux, et d'autre part, à cause des épidémies qui semblent incontrôlables. La dengue sévit chaque jour davantage, les hôpitaux sont saturés et à cela s'ajoute une éruption de diarrhées et de fièvre, qui frappe surtout les enfants et qui entretient la nervosité et l'inquiétude.

 version imprimable
Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
Fidel Castro: "Ma santé, un secret d'Etat" - message nº2 (intégral avec traduction)
Fidel Castro cède le pouvoir: message nº1 (intégral avec traduction)
Cuba - Après Castro, quoi? Opéré, il "délègue" le pouvoir "provisoirement"
Dossier Cuba


VOIR AUSSI
  • Castro: "Ma santé, secret
         d'Etat" - message nº2
  • Fidel Castro cède le pouvoir:
         message nº1
  • Après Castro, quoi? Opéré,
         il "délègue" le pouvoir
  • Dossier Cuba
  • REPRODUCTION
    Le texte de cet article peut être reproduit à 2 conditions:

    1 Attribution claire à son auteur et à LatinReporters.com

    2 Lien actif sur le mot LatinReporters.com

    L'affichage de ce logo
    serait aussi apprécié
    PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit s'il est clairement attribué à son auteur
    et à LatinReporters.com avec lien actif sur le mot LatinReporters.com