Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 
VOIR AUSSI
Google
 
Web LatinReporters.com
Attentats de Madrid: "Ne pas vivre humilié sous le regard des infidèles"

Abdennabi Kounjaa. Il s'est immolé à l'explosif. Photo Policia Nacional
MADRID, mercredi 16 février 2005 (LatinReporters.com) - "Je ne supporte pas de vivre cette vie comme une personne faible et humiliée sous les yeux des infidèles" écrivait dans une lettre d'adieu, rendue publique mardi par la justice espagnole, le Marocain Abdennabi Kounjaa avant de se suicider à l'explosif avec six autres islamistes le 3 avril 2004 à Leganes, dans la banlieue de Madrid.

Assiégés par la police au moment de leur immolation collective, ces sept premiers "martyrs" du djihad en Europe étaient des auteurs présumés des attentats qui firent 191 morts et près de 2.000 blessés le 11 mars 2004 dans quatre trains de banlieue de la capitale espagnole.

Perpétrés en représailles à l'appui du gouvernement alors conservateur de José Maria Aznar à la guerre en Irak, ces attentats sont les plus meurtriers qui aient jamais endeuillé l'Espagne.

Composée de trois petits feuillets manuscrits en arabe, la lettre d'Abdennabi Kounjaa, alias Abdullah, est adressée à sa femme et à ses enfants restés au Maroc. Trouvée par la police espagnole en possession de l'un des complices supposés des attentats de Madrid, cette lettre témoigne du fanatisme religieux des terroristes qui se situent dans la mouvance d'Al-Qaïda.

"Merci à Dieu qui m'a guidé sur ce chemin et je te dis que tu n'as plus besoin de penser à venir en Espagne" écrit à sa femme Abdennabi Kounjaa. "Je veux que tu saches de façon sûre", poursuit-il, "que je n'ai pas délaissé mes enfants par caprice, mais pour obéir à une décision de Dieu tout puissant".

Interpellant ses beaux-parents, le terroriste les prie, "si vous honorez votre fille et ses enfants, de ne pas les laisser émigrer vers les pays infidèles où l'on ne sait pas où se trouve le bien. Protégez-vous et protégez vos familles de l'enfer".

Abdennabi Kounjaa exhorte ensuite ses enfants à devenir à leur tour des combattants islamistes: "Je vous demande d'avoir foi en Dieu et de suivre les frères moudjahidines dans le monde entier et peut-être deviendrez-vous l'un d'eux. C'est ce que j'attends de vous".

"La religion s'accompagne de sang et de [corps en] morceaux... Ne faites pas de cette vie terrestre votre unique préoccupation" ajoute l'islamiste marocain.

Puis, il semble annoncer son suicide: "Je ne supporte pas de vivre cette vie comme une personne faible et humiliée sous les yeux des infidèles et des tyrans... Cette vie est le chemin vers la mort... Je préfère la mort à la vie".

Abdennabi Kounjaa s'adresse enfin à ses "frères" et à ses "frères de toutes parts": "J'espère que vous suivrez les paroles, les actions, le djihad de l'islam, qui est une religion complète... Convertissez les tyrans et l'Occident en vos ennemis... Que Dieu maudisse les tyrans".

La lettre figure parmi des documents de l'enquête sur les attentats de Madrid rendus publics, mardi, par le juge d'instruction Juan del Olmo. Révélé également par le magistrat, un rapport policier établit des similitudes entre ces attentats et d'autres commis en Israël à propos de la préparation et de l'utilisation des explosifs.

Le juge del Olmo a l'intention d'inculper 74 personnes, dont 30 sont en prison préventive. La plupart sont d'origine marocaine. Leur procès ne s'ouvrira pas avant le mois d'octobre.

Accusé d'avoir transporté des explosifs pour le compte des terroristes des attentats de Madrid, un adolescent espagnol de 16 ans a déjà été condamné, le 16 novembre dernier, à six ans de détention dans un centre pour mineurs, suivis de cinq ans de liberté surveillée.

Le premier anniversaire des attentats de Madrid sera marqué, du 8 au 11 mars dans la capitale espagnole, par un sommet international sur le thème "Démocratie, terrorisme et sécurité". Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a annoncé qu'il y proposerait au nom de l'ONU une stratégie mondiale antiterroriste.

Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
 Attentats de Madrid: partis politiques giflés par l'Association des victimes
 Aznar superstar devant la commission d'enquête sur les attentats de Madrid
 Attentats de Madrid: 1er condamné et garde civile éclaboussée
 L'Espagne encore menacée par le terrorisme islamiste
 Leçon des attentats islamistes de Madrid
 Al-Qaïda change l'Espagne
 Dossier Terrorisme international
 Dossier Espagne
 Tous les titres


Attentats de Madrid: partis politiques giflés par l'Association des victimes
Terrorisme international
Dossier Espagne
REPRODUCTION LIBRE
© LatinReporters.com

Le texte de cet article peut être reproduit librement, partiellement ou intégralement, à 2 conditions:

1 Attribution claire à LatinReporters.com

2 Lien actif vers notre site sur le mot LatinReporters.com
PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit s'il est attribué, avec lien, à LatinReporters.com