Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 
VOIR AUSSI
Google
 
Web LatinReporters.com
Espagne-immigration: 3,5 millions d'étrangers, dont 450.000 nouveaux en un an

Madrid: immigrés latino-américains vendeurs de churros - Photo LatinReporters.com
MADRID, jeudi 10 février 2005 (LatinReporters.com) - Alors que le gouvernement socialiste espagnol vient de lancer une régularisation massive d'immigrés, la force de la poussée migratoire sur l'Espagne est confirmée par les dernières évaluations de l'Institut national espagnol de statistique (INE) arrêtées au 1er janvier 2005 et diffusées jeudi: 450.000 nouveaux étrangers en un an, élevant le total à 3,5 millions, soit 8% des 43,7 millions d'habitants.

"Nous sommes pratiquement au niveau de la France et de l'Allemagne en proportion de population étrangère" commente au quotidien madrilène El Pais la présidente de l'INE, Carmen Alcaide. Mais l'évolution de l'immigration en Espagne a été "plus rapide et plus intense" ajoute-t-elle.

En 5 ans, le nombre d'étrangers s'est en effet multiplié par quatre et 43% d'entre eux, soit quelque 1,5 million, seraient en situation irrégulière.

Même si elle qualifie de "provisoires" les estimations de l'INE, Carmen Alcaide en déduit que l'Espagne connaît "un rythme de croissance de l'immigration unique en Europe".

Les 450.000 nouveaux étrangers recensés au 1er janvier 2005 sont ceux révélés par l'inscription municipale effectuée par la majorité des immigrés, y compris les clandestins. Acceptée paradoxalement même lorsqu'il s'agit d'irréguliers et ne provoquant aucune intervention policière contre d'éventuels clandestins, cette inscription municipale donne droit à la couverture médicale de base et à la scolarisation des enfants.

Cette inscription n'est pas un permis de séjour, que seul le ministère de l'Intérieur peut délivrer, mais les avantages paradoxaux qu'elle confère pourraient expliquer en partie l'afflux des immigrés, lié plus fondamentalement au miracle économique espagnol.

L'accroissement naturel annuel de la population espagnole (différence entre naissances et décès) dépassant à peine 50.000, la prise en compte de 450.000 nouveaux étrangers explique presque à elle seule l'accroissement d'un demi-million d'habitants que l'INE relève en Espagne en 2004.

Carmen Alcaide admet qu'une part des nouvelles inscriptions municipales peut avoir été effectuée par des immigrés qui étaient déjà en Espagne et dont on ignorait la présence.

Majorité de Latino-Américains


Les étrangers les plus nombreux sont les Equatoriens, suivis des Marocains, puis des Colombiens. L'immigration est donc dominée en Espagne par les Latino-Américains, dont l'intégration est facilitée par l'identité de langue et de culture.

Très médiatiques à cause des drames qui les endeuillent, les odyssées maritimes d'Africains qui traversent sur des embarcations de fortune la Méditerranée vers l'Andalousie ou un bras de l'Atlantique vers les îles Canaries n'alimentent que 4 à 5% de l'immigration.

Le ministère espagnol de l'Intérieur reconnaît que la quasi totalité des immigrés clandestins entrent comme des touristes par les aéroports, surtout celui de Madrid, et par les routes et les voies ferrées qui franchissent les Pyrénées.

Le Parti populaire (PP, opposition conservatrice espagnole) prétend que l'effet d'appel de la régularisation en cours aboutira à un nombre de sans-papiers plus élevé après qu'avant la régularisation.

Ouverte le 7 février par le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero et devant en principe se conclure le 7 mai, cette régularisation pourrait être l'une des plus massives opérées en Europe.

Gouvernement et syndicats estiment qu'au moins 500.000 clandestins pourraient être légalisés, malgré les conditions imposées: casier judiciaire vierge tant en Espagne que dans le pays d'origine, obtention d'un contrat de travail d'au moins six mois (trois mois dans l'agriculture) et preuve municipale d'installation en Espagne à une date antérieure au 7 août 2004.

Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum



ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
 Espagne: régularisation d'immigrés parmi les plus massives en Europe
 L'Espagne, nº1 de l'immigration en Europe
 Dossier Emigration-Immigration
 Dossier Espagne
 Dossier Economie
 Tous les titres

Espagne: régularisation d'immigrés parmi les plus massives en Europe
L'Espagne, nº1 de l'immigration en Europe
Dossier Espagne
Dossier Immigration
REPRODUCTION LIBRE
© LatinReporters.com

Le texte de cet article peut être reproduit librement, partiellement ou intégralement, à 2 conditions:

1 Attribution claire à LatinReporters.com

2 Lien actif vers notre site sur le mot LatinReporters.com
PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Guerre antiterroriste
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne