Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 

 version imprimable
Google
 
Web LatinReporters.com
José Luis Garcia Sabrido est spécialiste des maladies intestinales
Cuba - Fidel Castro ne souffre pas d'un cancer et il récupère dit le chirurgien espagnol dépêché à son chevet

Fidel Castro hospitalisé (28 octobre 2006)
Photo Juventud Rebelde / Estudios Revolución
MADRID, mardi 26 décembre 2006 (LatinReporters.com) - Le président cubain Fidel Castro ne souffre "d'aucune maladie maligne", ce qui exclut un cancer, mais plutôt "d'un processus bénin avec une série de complications" et il "récupère lentement" a affirmé mardi à Madrid le chirurgien espagnol José Luis Garcia Sabrido, appelé jeudi dernier au chevet du Lider Maximo hospitalisé depuis fin juillet.

Rentré de La Havane où il s'était rendu à bord d'un avion affrété par le gouvernement cubain, le médecin espagnol, spécialiste réputé de l'appareil digestif et des maladies intestinales, s'exprimait devant la presse à l'hôpital universitaire madrilène Gregorio Marañon, dont il dirige le département de chirurgie.

"Pour autant que je sache, je démens absolument qu'il [Fidel Castro] ait un cancer. Il n'a aucune tumeur maligne" a insisté José Luis Garcia Sabrido en réponse à la question d'un journaliste.

C'est la première fois depuis l'hospitalisation de Fidel Castro, âgé de 80 ans et opéré d'urgence le 27 juillet à Cuba d'une crise intestinale aiguë avec hémorragie, que l'état de sa santé échappe de manière crédible au secret d'Etat et est révélé publiquement par un médecin qui jouit de la confiance du gouvernement de La Havane.

Selon José Luis Garcia Sabrido, une seconde opération du président Castro n'est pas envisagée actuellement. Son "activité intellectuelle excellente et fantastique", sa capacité de conversation, en particulier à propos "d'anecdotes historiques", et son sens de l'humour sont "surprenants" a révélé le chirurgien espagnol. Sans citer de date, ce dernier n'écarte pas l'hypothèse que Fidel Castro, "en réhabilitation surtout musculaire et nutritionnelle", puisse à nouveau assumer le pouvoir, transmis le 31 juillet à son frère Raul Castro, ministre des Forces armées.

Ce diagnostic met provisoirement fin aux rumeurs les plus alarmistes. De nombreux Cubains se demandaient si Fidel Castro était encore en vie. La dernière vidéo et les dernières photos diffusées pour démentir sa mort remontent au 28 octobre. Aux Etats-Unis, des responsables de l'administration Bush estimaient que le président Castro était atteint d'un cancer en phase avancée et qu'il n'avait plus que quelques mois à vivre.

La santé de Castro liée aussi à la droite espagnole...

En Espagne, le secteur de la Santé est régionalisé et l'hôpital Gregorio Marañon où est affecté le chirurgien José Luis Garcia Sabrido dépend de la Région autonome de Madrid, présidée par Esperanza Aguirre, forte personnalité du Parti Populaire (PP, droite) et critique acerbe du gouvernement national du socialiste José Luis Rodriguez Zapatero.

Esperanza Aguirre a expliqué que José Luis Garcia Sabrido, contacté directement et personnellement par l'ambassade cubaine à Madrid, avait sollicité l'autorisation de se rendre à Cuba au chevet de Fidel Castro, les frais étant couverts par le gouvernement cubain.

La présidente de la Région de Madrid a ajouté que son département de la Santé envoyait "depuis le mois de juin" des médicaments dans la grande île des Caraïbes pour répondre à "une demande d'aide humanitaire, octroyée à quiconque la sollicite", le bénéficiaire étant en l'occurence "le dictateur" [Fidel Castro].

A partir de ces déclarations, Esperanza Aguirre s'est demandée à voix haute "qu'en est-il de la santé du reste des habitants de l'île, en particulier des prisonniers politiques, si le premier des Cubains, du moins selon lui, le dictateur Fidel Castro, a besoin de solliciter l'aide des services de santé madrilènes?"

"Et dire que la dictature cubaine se vante tellement d'avoir un service de santé extraordinaire, qui justifierait pratiquement la dictature et la privation des droits humains les plus élémentaires" a conclu Esperanza Aguirre.

"Le nombre des victimes de la dictature cubaine est infiniment supérieur à celui des victimes de Pinochet... Mais même les dictateurs et les criminels ont des droits humains" a lancé pour sa part, en commentant l'aide médicale de Madrid à Castro, le porte-parole, Gustavo de Aristegui, du Parti Populaire à la Commission des Affaires extérieures du Congrès espagnol des députés.

 version imprimable
Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
Pinochet et Castro enfin ensemble... pour le Jugement dernier
Cuba - Hugo Chavez au chevet de Fidel Castro le jour de ses 80 ans (photos)
Cuba - Crépuscule de Fidel Castro: analyse de réactions significatives
Affiches anti-Castro à Santiago de Cuba
Fidel Castro: "Ma santé, un secret d'Etat" - message nº2 (intégral avec traduction)
Fidel Castro cède le pouvoir: message nº1 (intégral avec traduction)
Cuba - Après Castro, quoi? Opéré, il "délègue" le pouvoir "provisoirement"
Dossier Cuba


VOIR AUSSI
  • Pinochet et Castro ensemble
  • Dossier Cuba
  • REPRODUCTION
    Le texte de cet article peut être reproduit à 2 conditions:

    1 Attribution claire à LatinReporters.com

    2 Lien actif sur le mot LatinReporters.com

    L'affichage de ce logo
    serait aussi apprécié
    PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit s'il est clairement attribué à
    LatinReporters.com avec lien actif sur le mot LatinReporters.com