Espagne  (5)
  ACCUEIL  
|
  POLITIQUE  
|
  ECONOMIE  
|
  MULTIMEDIA  
|
  SOCIETE  
| |
  FLASHS  
|
  TITRES  
|
  COMMUNIQUES  
Recherche personnalisée
Espagne: des victimes font du procès Garzon celui du franquisme
MADRID, jeudi 2 février 2012 (LatinReporters.com) - En faisant témoigner, depuis mercredi à Madrid, des proches de victimes des crimes de la dictature franquiste, le juge Baltasar Garzon transforme son procès en celui du franquisme. Car l'émotion domine le juridisme à l'écoute de ceux qui, pour la première fois en Espagne, disent devant un tribunal pourquoi ils portent encore le deuil plus de 70 ans après la fin de la guerre civile (1936-1939) et 36 ans après la mort de Franco.

Espagne : une formidable armée de 5,3 millions de chômeurs...
MADRID, samedi 28 janvier 2012 (LatinReporters.com) - L'Espagne est une grande puissance du chômage. Son armée de 5.273.600 chômeurs, chiffre record historique révélé vendredi par l'Institut national de la statistique, est de loin la plus imposante de l'Union européenne (UE), tant en nombre absolu qu'en pourcentage de la population active (22,85%). Mobiliser cette mégaforce latente assombrirait en Espagne et peut-être aussi en Europe la joyeuse fête du démantèlement social célébrée en honneur ou sous prétexte de la crise.

Espagne : le juge Garzon pour la première fois devant la justice
MADRID, mardi 17 janvier 2012 (AFP) - Le juge Baltasar Garzon, connu dans le monde entier pour avoir défendu les droits de l'Homme et tenté d'enquêter sur le douloureux passé franquiste de l'Espagne, s'est assis mardi sur le banc des accusés pour deux procès successifs qui risquent de mettre fin à sa carrière.

Espagne - crise : le parjure fiscal de Rajoy accroît le pessimisme
MADRID, lundi 2 janvier 2012 (LatinReporters.com) - Perdre la première semaine de pouvoir une part substantielle d'un capital aussi précieux que la crédibilité !... Cet exploit est signé dans l'Espagne en crise par le nouveau président du gouvernement, le conservateur Mariano Rajoy, dont le Parti Populaire (PP) remporta à la majorité absolue les législatives de novembre dernier. Huit jours après avoir prêté serment, son gouvernement décrétait le 30 décembre une forte hausse d'impôts pourtant niée par M. Rajoy en campagne électorale et même lors de son investiture.

Espagne : Rajoy confie l'Économie à un ancien de Lehman Brothers, la banque qui précipita la crise
MADRID, jeudi 22 décembre 2011 (LatinReporters.com) - Après avoir prêté serment le 21 décembre devant le roi Juan Carlos, le nouveau président du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, a annoncé la formation d'un gouvernement de 13 ministres. Le portefeuille de l'Économie, crucial en période de crise, revient à Luis de Guindos, ancien dirigeant régional de la banque américaine Lehman Brothers, dont la faillite en 2008 précipita la crise financière mondiale.

Espagne - Potion anti-crise de Rajoy: pas seulement l'austérité ?
MADRID, mardi 20 décembre 2011 (LatinReporters.com) - Potion magique contre la crise? Difficile d'y croire. Il n'empêche qu'en Espagne, le grand druide de la droite, le Galicien Mariano Rajoy, vient de concocter un breuvage aigre-doux, mélangeant dans le chaudron 2012 des avantages fiscaux pour épargnants et chefs d'entreprise, une revalorisation des pensions de retraite et 16,5 milliards d'euros de coupes budgétaires. Le tout sans hausse d'impôts!?

Espagne: la Maison Royale éclaboussée par une enquête pour corruption
MADRID, dimanche 18 décembre 2011 - Une enquête pour corruption impliquant l'Institut Noos, une société de mécénat présidée entre 2004 et 2006 par Iñaki Urdangarin, braque depuis plusieurs semaines les projecteurs sur cet ancien champion de handball marié à l'Infante Cristina, la plus jeune des filles du roi Juan Carlos et de la reine Sofia.

Espagne : voeux princiers 2012 de Felipe, Letizia, Leonor et Sofia
MADRID, samedi 17 décembre 2011 (LatinReporters.com) - Le prince héritier Felipe et son épouse, l'ex-journaliste de télévision Letizia Ortiz, joignent à une photo familiale avec leurs deux filles, les infantes Leonor et Sofia, un texte de bons voeux appelant implicitement à ne pas céder au découragement face à une crise économique et sociale particulièrement sévère en Espagne.

Espagne-élections: pouvoir absolu de Rajoy (droite) dû à la crise
MADRID, lundi 21 novembre 2011 (LatinReporters.com) - Panorama historique après les élections législatives du 20 novembre en Espagne : en trois décennies et demie de démocratie post-franquiste, jamais un parti n'avait joui d'un pouvoir aussi absolu que celui du Parti Populaire (PP, droite) de Mariano Rajoy, jamais les socialistes n'avaient subi pareille débâcle et jamais non plus les indépendantistes radicaux proches de l'ETA n'avaient surpassé tous les autres partis au Pays basque. Comme au Portugal, en Grèce et en Italie, la crise a bousculé l'échiquier politique.

Espagne-élections : le retour de la droite servira-t-il l'euro en crise?
MADRID, jeudi 17 novembre 2011 (LatinReporters.com) - Unanimes, les sondages annoncent le triomphe de la droite menée par Mariano Rajoy aux élections législatives du 20 novembre en Espagne. Les socialistes de MM. Zapatero et Rubalcaba subiraient une défaite historique. Le retour de la droite au gouvernement de l'un des grands malades de la zone euro atténuera-t-il la crise de la dette qui secoue les fondements de l'Union européenne?

Sommet ibéro-américain : l'Amérique latine dédaigne l'Espagne (et l'Europe?) en déclin
MADRID / ASUNCION, dimanche 30 octobre 2011 (LatinReporters.com) - Selon divers médias et analystes, la crise politico-économique qui frappe l'Europe saperait l'influence diplomatique du Vieux continent et en particulier de l'Espagne, comme en témoignerait l'absence de la majorité des chefs d'Etat d'Amérique latine invités au 21e sommet ibéro-américain, le 29 octobre à Asuncion, capitale du Paraguay.

Espagne : l'ETA annonce "l'arrêt définitif de l'activité armée"
MADRID, vendredi 21 octobre 2011 (LatinReporters.com) - "Arrêt définitif de l'activité armée" initiée en 1968, mais sans dissolution de l'organisation, et appel au "dialogue direct" avec les "gouvernements d'Espagne et de France" sur "la résolution des conséquences du conflit"... Dans leur déclaration du 20 octobre, qu'ils qualifient eux-mêmes d'"historique", les séparatistes basques de l'ETA rangent ainsi les armes tout en les conservant et invitent ou presque à leur table le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, et le président de la République française, Nicolas Sarkozy.

Espagne - conférence sur l'ETA : ranger les armes, mais vaincre politiquement?
MADRID, mardi 18 octobre 2011 (LatinReporters.com) - Appelant les séparatistes basques de l'ETA "à déclarer publiquement l'arrêt définitif de toute action armée", mais invitant parallèlement l'Espagne et la France à dialoguer avec eux et semblant en outre reconnaître implicitement le droit des Basques à l'autodétermination, six personnalités internationales ont soulevé lundi une forte polémique en Espagne.

Indignés : protestation planétaire contre la crise. Et maintenant?
MADRID, dimanche 16 octobre 2011 (LatinReporters.com) - "Pour un changement mondial", pour n'être pas "des marchandises aux mains des politiciens et des banquiers", les "indignés" ont manifesté le 15 octobre dans un millier de villes de plus de 80 pays lors de la première journée planétaire de ce mouvement né le 15 mai dernier en Espagne. Quelle tournure prendra maintenant cette protestation contre les effets de la crise globale?

L'Espagne, chaînon clé du bouclier antimissile de l'OTAN
MADRID / BRUXELLES, vendredi 7 octobre 2011 (LatinReporters.com) - Sans débat ni aval parlementaire préalables et irritant fort la Russie, l'intégration de l'Espagne dans le système de bouclier antimissile de l'OTAN a été annoncée par surprise le 5 octobre à Bruxelles par le chef du gouvernement espagnol, le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, neuf jours après la dissolution des Cortes (Parlement) en vue des législatives du 20 novembre, auxquelles M. Zapatero ne se présentera pas.

Espagne-Basques: 10 ans de prison pour Otegi. Où en est l'ETA?
MADRID, dimanche 18 septembre 2011 (LatinReporters.com) - Terroristes selon l'Union européenne et les Etats-Unis, les Basques de l'ETA n'ont plus commis d'attentat depuis août 2009. L'organisation séparatiste est "en phase terminale" prétend en Espagne le gouvernement socialiste de M. Zapatero. Paradoxalement, en condamnant à dix ans de prison le dirigeant indépendantiste Arnaldo Otegi, la justice espagnole renforce les doutes sur ce diagnostic optimiste.

Espagne-crise: Règle d'or? Autant dire que l'eau ne mouille pas!
MADRID, dimanche 4 septembre 2011 (LatinReporters.com) - Poussée dans le dos par la Teutonne Angela Merkel, par son compère gaulois Nicolas Sarkozy et la Banque centrale européenne, l'Espagne en crise enrichit sa Constitution de la sage promesse, dite "règle d'or", de ne plus dépenser davantage que ce qu'elle engrange. Cette codification solennelle de l'équilibre budgétaire, soit de l'austérité, sera-t-elle efficace? On le saura peut-être ... en 2020 !

JMJ Madrid : "Un grand succès pour l'Église et pour l'Espagne"
MADRID, mardi 23 août 2011 (LatinReporters.com) - Internet, télévision, écrans géants, confessionnaux design et autres couches de modernité n'ont pu masquer l'essentiel : Madrid a brutalement remonté le temps jusqu'au Moyen Âge, lorsque la couronne, l'épée et le goupillon formaient la trinité absolutiste, à l'occasion des 26èmes Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) présidées la semaine dernière par le pape Benoît XVI dans la capitale de l'Espagne.

Espagne-crise: Zapatero anticipe les législatives au 20 novembre 2011
MADRID, vendredi 29 juillet 2011 (LatinReporters.com) - L'anticipation au 20 novembre 2011 d'élections législatives prévues en Espagne pour mars 2012, date normale de la fin de la législature, a été annoncée le 29 juillet à Madrid par le président du gouvernement, le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero. Malmené par la crise et impopulaire, M. Zapatero avait déjà annoncé en avril qu'il ne briguerait pas un troisième mandat.

Espagne / crise : Que Zapatero s'en aille "au plus vite" (El Pais)
MADRID, mardi 19 juillet 2011 (LatinReporters.com) - Le départ immédiat de José Luis Rodriguez Zapatero, président du gouvernement socialiste espagnol, est réclamé dans un éditorial très dur de l'influent quotidien El Pais, auquel le socialisme doit pourtant beaucoup en Espagne. C'est l'une des conséquences de la crise économique globale. Elle aurait mis à nu l'incompétence supposée d'un homme qui fut, après sa première élection en 2004, une référence de la gauche européenne.

Espagne
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22
VOIR AUSSI
Espagne
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22
MÉDIAS ESPAGNOLS
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • Pilar Valero directora adjunta
  • Publicité

  •   ACCUEIL  
    |
      POLITIQUE  
    |
      ECONOMIE  
    |
      MULTIMEDIA  
    |
      SOCIETE  
    | |
      FLASHS  
    |
      TITRES  
    |
      COMMUNIQUES