Union / Globalisation  (2)
 Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  |Communiqués
Recherche personnalisée
Evo Morales appelle Chavez à maintenir le Venezuela dans la Communauté andine (CAN)
LA PAZ, mardi 25 avril 2006 (LatinReporters.com) - Evo Morales, président de la Bolivie, a appelé son homologue du Venezuela, Hugo Chavez, à revenir sur sa décision de retirer son pays de la Communauté andine de nations (CAN), qui englobe aussi l'Equateur, la Colombie et le Pérou. M. Morales a prié en contrepartie Bogota et Lima de suspendre leurs traités de libre-échange avec Washington.

Communauté andine en crise: retrait du Venezuela annoncé par Chavez
ASUNCION / LIMA, samedi 22 avril 2006 (LatinReporters.com) - Les préoccupations politico-économiques ont succédé à la surprise en Amérique du Sud après l'annonce par le président Hugo Chavez du Venezuela du retrait de son pays de la Communauté andine de nations (CAN), dont sont membres aussi la Bolivie, le Pérou, la Colombie et l'Equateur.

L'Equateur semi-paralysé: "risque de coup d'Etat" selon le président Palacio
QUITO, jeudi 16 mars 2006 (LatinReporters.com) - Un appel télévisé dramatique à la "défense de la démocratie" menacée par "une ambiance de chaos propice à de nouveaux coups d'Etat" a été lancé mercredi soir par le président de l'Equateur, Alfredo Palacio. Neuf provinces sont paralysées par les communautés indiennes, hostiles à un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

L'échec du IVe Sommet des Amériques divise le continent
BUENOS AIRES, lundi 7 novembre 2005 (LatinReporters.com) - La Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA; en espagnol ALCA) reste au congélateur après le IVe Sommet des Amériques, réuni les 4 et 5 novembre à Mar del Plata, en Argentine. Cet échec du président américain George W. Bush divise le continent en deux blocs.

Venezuela: Telesur contre "l'impérialisme communicationnel"
CARACAS, lundi 25 juillet 2005 (LatinReporters.com) - Promouvoir l'intégration latino-américaine, préserver l'identité régionale et "combattre l'impérialisme sous toutes ses formes" sont les objectifs déclarés de Telesur (Télésud), qui a lancé dimanche des émissions internationales quotidiennes.

Argentine-Brésil: frictions autour du leadership régional
BUENOS AIRES, jeudi 16 juin 2005 (LatinReporters.com) - La dette et le leadership régional sont, ces derniers mois, les deux questions centrales dans les courts-circuits entre le Brésil et l'Argentine. En regard, les divergences commerciales au sein du Mercosur, le marché commun sud-américain, sont un thème récurrent, mais mineur.

Constitution UE: le "non" français fragilise le recentrage européen de l'Espagne de Zapatero
MADRID, lundi 30 mai 2005 (LatinReporters.com) - La gifle référendaire donnée dimanche en France au projet de Constitution de l'Union européenne (UE) fragilise le recentrage européen du gouvernement socialiste espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero, qui a tourné le dos à l'atlantisme pro-américain du gouvernement conservateur de José Maria Aznar.

Sommet latino-arabe de Brasilia et division de l'Amérique latine
Lundi 16 mai 2005 (LatinReporters.com) - Deux sommets présidentiels quasi simultanés se sont réunis la semaine dernière. Tandis que le président américain George W. Bush recevait les présidents de six républiques d'Amérique centrale, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva était l'amphitryon du Ier sommet entre 12 pays d'Amérique du Sud et 22 pays arabes. Chacune de ces initiatives allait en sens inverse de l'autre.

Amériques en mutation: le socialiste chilien Insulza à la tête de l'OEA
WASHINGTON, mercredi 4 mai 2005 (LatinReporters.com) - Pour la première fois depuis sa création, en 1948, l'Organisation des Etats américains (OEA) va être dirigée par un socialiste, le Chilien José Miguel Insulza. Son élection, lundi à Washington, est aussi la première d'un secrétaire général de l'OEA qui ne jouissait pas de l'aval initial des Etats-Unis. Cela reflète la nouvelle relation de forces sur le continent américain.

Cuba-Venezuela: Chavez se réclame du socialisme et cite Marx devant Castro (ALBA contre ALCA-ZLEA)
LA HAVANE, lundi 2 mai 2005 (LatinReporters.com) - Mélange de panlatino-américanisme, de populisme social et d'opposition à Washington, la révolution du président vénézuélien Hugo Chavez est désormais officiellement "socialiste". Le proclamant à La Havane devant Fidel Castro, le président Chavez a cité Karl Marx en prônant l'Alternative bolivarienne pour les Amériques (ALBA).

Espagne: 76,7% de "oui" à la Constitution de l'UE, mais l'abstention est un signal d'alarme
MADRID, lundi 21 février 2005 (LatinReporters.com) - Malgré une abstention record de 57,68% -un signal d'alarme pour l'Union européenne (UE)- le triomphe du "oui" (76,73%) au référendum de dimanche entraînera la ratification de la Constitution européenne par l'Espagne. Conséquence essentielle: le processus européen de ratification constitutionnelle -il faut le "oui" unanime des 25 pays de l'UE- reste sur les rails.

Référendum: l'Espagne dira "oui" plus à l'UE qu'à sa Constitution, mais gare à l'abstention
MADRID, vendredi 18 février 2005 (LatinReporters.com) - L'Espagne est le premier pays à se prononcer par référendum, dimanche, sur la Constitution européenne. Une victoire attendue du "oui" plébisciterait plus l'Union européenne (UE) que son projet constitutionnel. Redoutée, une forte abstention lors de ce test continental inquiéterait d'autres pays de l'UE et affaiblirait le gouvernement socialiste espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero.

Douze pays lancent la Communauté sud-américaine de nations
LIMA, mercredi 8 décembre 2004 (LatinReporters.com) - La Communauté sud-américaine de nations (CSN) va être créée par les douze pays d'Amérique du Sud, réunis pour leur 3e sommet de chefs d'Etat mercredi et jeudi à Cuzco et Ayacucho (Pérou). Avec 360 millions d'habitants, 17 millions de km2 et un PIB global de 800 milliards de dollars, la CSN serait la plus vaste région politico-économique de la planète, mais non la plus riche ni la plus peuplée.

Pour l'Amérique latine, la Chine est le nouvel Eldorado
SANTIAGO DU CHILI, mardi 23 novembre 2004 (LatinReporters.com) - L'Amérique latine terminera 2004 avec une balance commerciale positive après douze ans de déficit. Cette prévision émane de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui l'explique notamment par la soif de consommation de la Chine, devenue le 3e client du Brésil, du Chili et de Cuba et le 4e de l'Argentine. Non contente d'acheter, la Chine investit. Son président Hu Jintao a exprimé des intentions chiffrées à 100 milliards de dollars d'investissements sur 10 ans lors d'une tournée latino-américaine, du 11 au 23 novembre, en marge de sa participation, à Santiago du Chili, au sommet de l'APEC (Forum de coopération économique Asie-Pacifique).

Contre la faim: 110 pays derrière le Brésil, la France, le Chili et l'Espagne
NEW YORK, mercredi 22 septembre 2004 (Centre de nouvelles ONU / LatinReporters.com) - La «Déclaration de New York sur l’Action contre la faim et la pauvreté» compte déjà 110 pays signataires (sur 191 représentés aux Nations Unies) annonçaient lundi à New York les présidents du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, du Chili, Ricardo Lagos Escobar, de la France, Jacques Chirac, et le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero. Ils forment avec le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, ce que certains médias appellent l'Alliance mondiale contre la faim.

Amérique latine 2020: scénarios d'évolution / involution à long terme
BUENOS AIRES, mercredi 22 septembre 2004 (NuevaMayoria.com / LatinReporters.com) - La gouvernance démocratique et ses institutions, l'insertion internationale et en particulier les relations avec les Etats-Unis, ainsi que la sécurité face à des menaces pas nécessairement terroristes sont les principaux facteurs qui détermineront au cours des quinze prochaines années le futur de l'Amérique latine et les différences entre ses pays. L'évaluation de ce futur à l'horizon 2020 n'incite pas à l'optimisme.

OMC : accord-cadre Nord-Sud sur le commerce mondial à Genève. Rôle moteur du Brésil
GENÈVE, dimanche 1er août 2004 (LatinReporters.com) - Cent quarante-sept pays de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont conclu dans la nuit de samedi à dimanche à Genève un accord-cadre relançant la libéralisation du commerce mondial. Sous la pression de pays émergents ou en développement conduits par le Brésil, l'Union européenne a accepté pour la première fois le principe de l'élimination des ses subventions aux exportations agricoles. Parallèlement, les Etats-Unis devraient limiter leurs crédits aux exportations.

3e sommet UE-Amérique latine: renforcer l'ONU dans un monde multipolaire
GUADALAJARA (Mexique), dimanche 30 mai 2004 (LatinReporters.com) - "Réformer et revitaliser les Nations Unies" au profit d'un "système multilatéral plus efficace pour répondre aux menaces et aux défis mondiaux" est l'objectif politique clé exprimé dans la Déclaration de Guadalajara par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne (UE), d'Amérique latine et des Caraïbes (ALC). Cette revendication d'un monde multipolaire qui défie l'hégémonie américaine et la confirmation d'un "partenariat stratégique birégional", notamment commercial, ont clôturé le 3e Sommet UE-ALC (les deux sigles recouvrent un milliard d'habitants) réuni les 28 et 29 mai dans la deuxième ville du Mexique.

Guadalajara (Mexique): 3e sommet Europe - Amérique latine et Caraïbes
MEXICO / BRUXELLES, mercredi 26 mai 2004 (LatinReporters.com) - Le 3e sommet Union européenne (UE)-Amérique latine et Caraïbes (ALC), les 28 et 29 mai à Guadalajara (Mexique), aura pour plat de résistance le libre-échange. Cinquante-huit chefs d'Etat ou de gouvernement représenteront les pays de l'UE, pour la première fois au nombre de 25 dans ce processus, et les 33 pays ALC. L'ambition "d'association stratégique birégionale" qui sous-tend depuis 1999 la dynamique de ces sommets est aussi politique, sociale et culturelle. Une position commune pourrait être étudiée en faveur d'un rôle accru des Nations unies, notamment dans les conflits internationaux.

Sous-développement en Amérique latine: les 4 cavaliers de l'Apocalypse
MADRID, mardi 20 janvier 2004 (LatinReporters.com) - Pauvreté et sous-développement ont des causes externes et endogènes. A Bombay, les altermondialistes du 4e Forum social mondial peuvent aujourd'hui constater que le système ancestral des castes, antérieur à la notion de globalisation, contribue avec ses millions d'intouchables à la misère et à l'injustice sociale en Inde. Célébrées en Amérique latine, à Porto Alegre (Brésil), les trois éditions précédentes du Forum social mondial n'avaient pour cibles que le libéralisme économique et la globalisation. Elles ignorèrent les causes endogènes du sous-développement latino-américain, "les 4 cavaliers de l'Apocalypse" décrits par l'écrivain et historien mexicain Enrique Krauze.

Déclaration finale du Sommet des Amériques de Monterrey (Mexique) - Texte intégral
MONTERREY, mercredi 14 janvier 2004 (LatinReporters.com)

Sommet de Monterrey (Mexique): l'Amérique latine face aux Etats-Unis
MEXICO, dimanche 11 janvier 2004 (LatinReporters.com) - Parallèle au processus de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA ou ALCA), le sommet de Monterrey (nord du Mexique) sera, lundi et mardi, le baromètre des tensions diplomatiques entre les Etats-Unis et l'Amérique latine, de plus en plus inclinée vers la gauche sous l'impulsion du Brésil, de l'Argentine et du Venezuela. Croissance économique équitable, développement social et démocratie sont les trois axes officiels de ce "Sommet extraordinaire des Amériques" qui réunira 34 chefs d'Etat, ceux de tous les pays du continent américain à l'exception de Cuba. Mais, en présence de George W. Bush, il sera difficile d'ignorer le libre-échange, ainsi que la sécurité et le terrorisme.

Structure flexible de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA) approuvée par 34 pays
MIAMI, vendredi 21 novembre 2003 (LatinReporters.com) - Un compromis élaboré par les Etats-Unis et le Brésil a dessiné la structure de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA; ALCA en espagnol) qui, à partir de 2005, devrait englober, de l'Alaska à la Terre de Feu, plus de 800 millions de consommateurs. Comprenant une base faite de règles communes au-delà desquelles la participation serait à la carte, afin que chaque pays puisse s'adapter à son propre rythme, cette structure flexible a été adoptée à l'unanimité, jeudi à Miami, par les ministres responsables du Commerce des 34 pays concernés. (Tous ceux des Amériques, sauf Cuba, tenue à l'écart pour n'être pas considérée comme démocratique).

Libre-échange/Amérique latine-ZLEA: les Etats-Unis vont multiplier les traités bilatéraux
MIAMI, jeudi 20 novembre 2003 (LatinReporters.com) - Le représentant des Etats-Unis pour le Commerce, Robert Zoellick, a annoncé l'ouverture de négociations de traités bilatéraux de libre-échange avec la Colombie, le Pérou, l'Equateur et la Bolivie. Il a souligné les progrès de négociations similaires avec d'autres pays d'Amérique latine. M. Zoellick s'exprimait en marge et à la veille de la réunion, ce jeudi à Miami, des ministres ou responsables du Commerce des 34 pays des Amériques (sans Cuba) pour un nouveau round sur la future Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA; ALCA en espagnol). La stratégie bilatérale de Washington déjoue les réticences, surtout brésiliennes, à l'égard de la ZLEA, dont le lancement est prévu pour 2005.

Bolivie: la "guerre du gaz" devient un emblème sanglant de lutte contre la globalisation
LA PAZ, lundi 13 octobre 2003 (LatinReporters.com) - Attisée par la pauvreté, l'ethnicité et le nationalisme, la "guerre du gaz" -nom donné aux mobilisations contre l'exportation future, via le Chili, de gaz naturel bolivien vers l'Amérique du Nord- devient sanglante. Elle acquiert un caractère emblématique en visant aussi la globalisation. En un mois, le conflit a fait, lors de heurts entre manifestants et force de l'ordre, au moins 14 morts et des dizaines de blessés, la majorité dans la ville d'El Alto, militarisée samedi. La troupe tente de lever les barrages routiers qui isolent La Paz, en proie aux pénuries.

Globalisation - Échec à Cancun: les vaches des pays riches valent plus que les pauvres du Tiers-Monde
CANCUN / BRASILIA / MADRID, mardi 16 septembre 2003 (LatinReporters.com) - L'affrontement entre, d'une part, une nouvelle coalition (le G-21) de pays émergents ou en développement menée par le Brésil et, d'autre part, l'Union européenne, les Etats-Unis et le Japon a fait échouer, dimanche à Cancun (Mexique), la 5e Conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Brésil sort grandi diplomatiquement de cette crise qui freine la mondialisation du commerce. Au-delà de l'économie, Cancun a rappelé le drame humain du sous-développement, accentué par le protectionnisme agricole occidental.



Union / Globalisation   1   2   3
VOIR AUSSI
Union / Globalisation
1   2   3
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • Pilar Valero directora adjunta
  • Publicité

  •   Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   | Titres  | Forum 

    LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne