Pays basque - ETA (3)
 Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  |Communiqués
Recherche personnalisée
Le Râleur latino / Espagne-ETA: Zapatero mobilise... contre lui
MADRID, dimanche 26 février 2006 (LatinReporters.com) - Nouvelle marée humaine, samedi à Madrid, contre une éventuelle négociation entre Zapatero et les séparatistes basques de l'ETA. Le chef socialiste du gouvernement espagnol mobilise donc, mais contre lui. Cherche-t-il le Nobel de la paix ou le record Guiness des manifestations contre un gouvernement de gauche?

Le Râleur latino - Pays basque et ETA: la paix attendra
MADRID, dimanche 19 février 2006 (LatinReporters.com) - L'ETA ignore le mot trêve. Comme ceux d'il y a 30 ans, son dernier communiqué réclame l'autodétermination du Pays basque. Annoncé par le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, chef du gouvernement espagnol, "le début de la fin" de l'organisation armée séparatiste reste dans le nuage rose officiel.

Ingrid Betancourt, les FARC, la France et les Basques de l'ETA
MADRID, lundi 28 novembre 2005 (LatinReporters.com) - Guérilla colombienne des FARC et séparatistes basques de l'ETA sont "terroristes" selon l'Union européenne et les Etats-Unis. La France méprise l'ETA, mais dépêche des émissaires auprès des FARC pour négocier la libération d'otages. Le ferait-elle si la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt n'était pas prisonnière des guérilleros? Rebeca Padrón, lectrice colombienne de LatinReporters, défend la France.

Basques: appel de l'ETA à "la communauté internationale"
MADRID, vendredi 25 novembre 2005 (LatinReporters.com) - Dans un "Communiqué à la communauté internationale" diffusé jeudi et vendredi par divers médias espagnols, l'organisation séparatiste ETA appelle "les institutions européennes", qui ont opposé aussitôt une fin de non-recevoir, à une médiation dans le conflit opposant la "Patrie basque" aux "Etats espagnol et français".

Conflit basque: texte intégral de l'appel de l'ETA à "la communauté internationale" (en espagnol)
MADRID, vendredi 25 novembre 2005 (LatinReporters.com) - Texte original et intégral, en espagnol, du "Communiqué à la communauté internationale" lancé par les indépendantistes basques de l'ETA, qui appellent "les institutions européennes" à assumer une médiation dans le conflit opposant la "Patrie basque" aux "Etats espagnol et français".

Espagne: l'adieu aux armes de l'IRA pèsera-t-il sur l'ETA?
MADRID, vendredi 29 juillet 2005 (LatinReporters.com) - Billet radio

Espagne-Trêve de l'ETA limitée aux élus politiques: réactions négatives
MADRID, dimanche 19 juin 2005 (LatinReporters.com) - Billet radio

ETA à l'Espagne: dialogue, oui; adieu aux armes, non
MADRID, vendredi 17 juin 2005 (LatinReporters.com) - Dialogue et négociation, oui, et même "ici et maintenant", mais adieu aux armes, non... C'est la réponse, vendredi via le journal basque Gara, des indépendantistes de l'ETA à l'offre de dialogue lancée par le gouvernement socialiste espagnol avec l'appui, le 17 mai, de la majorité du Congrès des députés.

Espagne: marée humaine contre un dialogue avec l'ETA
MADRID, dimanche 5 juin 2005 (LatinReporters.com) - A l'appel de l'Association des victimes du terrorisme, plusieurs centaines de milliers de manifestants -240.000 selon le préfet de Madrid et 850.000 selon la police municipale- ont défilé samedi à Madrid pour s'opposer à un éventuel dialogue du gouvernement socialiste espagnol avec les séparatistes basques de l'ETA.

Espagne-attentat: pas de trêve de l'ETA sans trêve policière
MADRID, mercredi 25 mai 2005 (LatinReporters.com) - Coup dur à l'espoir d'un dialogue entre Madrid et les séparatistes basques de l'ETA: un attentat à la voiture piégée, annoncé au nom de l'ETA à un journal basque 45 minutes avant l'explosion, a blessé légèrement ou choqué 52 personnes mercredi matin dans le quartier madrilène de San Blas. L'ETA veut une trêve policière avant de faire taire les bombes.

Vers un dialogue ETA-gouvernement en Espagne: espoir et doutes
MADRID, mercredi 18 mai 2005 (LatinReporters.com) - Bilan de 37 ans de violence des séparatistes basques de l'ETA: plus de 800 assassinats, près de 2.400 blessés et 12 milliards d'euros de dégâts matériels. Dans l'espoir de mettre fin à cette guérilla, le Parlement espagnol a autorisé mardi le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero à ouvrir avec l'ETA un "dialogue" conditionné à l'abandon de la violence.

Espagne: l'ETA, arbitre au Pays basque après les élections régionales
MADRID, lundi 18 avril 2005 - (LatinReporters.com) - Madrid et même Paris ont souvent prédit leur disparition, mais les séparatistes armés de l'ETA sont désormais arbitres politiques au Pays basque espagnol après les élections de dimanche. Vainqueur théorique du scrutin, mais en recul, le président régional Juan José Ibarretxe n'a pas soulevé "la clameur" qu'il réclamait pour son plan de libre association -et non plus soumission- du Pays basque à l'Espagne.

Elections basques: Espagne ou libre association?
MADRID, vendredi 15 avril 2005 (LatinReporters.com) - Duel historique entre l'Espagne millénaire et un nationalisme basque plus que centenaire: une victoire aux élections basques de dimanche du nationaliste Juan José Ibarretxe, hostile au terrorisme des indépendantistes de l'ETA, obligerait le gouvernement socialiste espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero à contenir un plan nationaliste de libre association, antichambre d'une République basque indépendante.

Espagne: l'ETA menace d'attaquer le tourisme "toute l'année"
MADRID, vendredi 11 février 2005 (LatinReporters.com) - L'organisation séparatiste basque ETA menace d'attaquer les intérêts touristiques espagnols "non seulement en été, mais toute l'année". Cette menace et un appel aux "institutions européennes" pour qu'elles favorisent "une solution négociée du conflit" basque forment l'essentiel d'une lettre envoyée par l'ETA à des ambassades étrangères à Madrid et à divers opérateurs touristiques.

Voiture piégée à Madrid: l'ETA semblait viser à la fois l'Espagne, la France et le Mexique
MADRID, mercredi 9 février 2005 (LatinReporters.com) - C'est à la fois l'Espagne, la France et le Mexique que les séparatistes basques de l'ETA semblaient viser en faisant exploser mercredi une voiture piégée près du Parc des foires et expositions de Madrid.

Espagne - Attentat de l'ETA à la voiture piégée à Madrid: au moins 42 blessés
MADRID, mercredi 9 février 2005 (LatinReporters.com) - Les services d'urgence de la capitale espagnole disent avoir secouru au moins 42 personnes, dont 5 policiers, blessées légèrement par l'explosion, à 9h30, d'une voiture piégée à l'entrée du Parc des foires et expositions (IFEMA) situé entre Madrid et son aéroport. Le roi Juan Carlos d'Espagne et le président mexicain Vicente Fox devaient se rendre ce soir à l'IFEMA.

Malgré le non de l'Espagne à la libre association, les Basques décideront le 17 avril
MADRID, mercredi 2 février 2005 (LatinReporters.com) - Approuvée le 30 décembre par le Parlement basque, la libre association -et non plus soumission à l'Espagne- défendue mardi à Madrid devant le Congrès espagnol des députés par le président basque, le nationaliste Juan José Ibarretxe, a été rejetée par 313 voix contre 29 et 2 abstentions. Le choc des deux légitimités, l'espagnole et la basque, sera arbitré le 17 avril par les électeurs basques.

Pays basque: la "libre association" défie l'Espagne et sa Constitution
MADRID, vendredi 31 décembre 2004 (LatinReporters.com) - Nationalité basque, relations directes du Pays basque avec l'Europe et le monde, "libre association" au lieu d'assujettissement à l'Espagne, droit unilatéral de définir par référendum teneur et évolution de cette libre association... Approuvé à la majorité absolue du Parlement régional jeudi à Vitoria, capitale administrative basque, ce projet de nouveau statut du Pays basque défie l'Espagne et sa Constitution. Il trace un chemin vers l'indépendance.

Espagne - Facture terroriste de l'ETA: 12 milliards d'euros depuis 1970
MADRID, mardi 28 décembre 2004 (LatinReporters.com) - La facture directe du terrorisme des séparatistes basques de l'ETA s'élève à huit milliards d'euros pour la décennie 1994-2003, à trois autres milliards entre 1970 et 1993 et à plus de 600 millions en 2004, soit au total près de 12 milliards d'euros en un tiers de siècle selon une étude élaborée par le juge espagnol Baltasar Garzon.

Espagne - Alerte à la bombe de l'ETA : stade du Real Madrid évacué
MADRID, lundi 13 décembre 2004 (LatinReporters.com) - Billet radio

Espagne: le message des bombes de l'ETA
MADRID, lundi 6 décembre 2004 (LatinReporters.com) - Billet radio

Opération anti-ETA: 2 missiles Sam-7 "prêts à l'emploi" saisis au Pays basque français
MADRID, mercredi 6 octobre 2004 (LatinReporters.com) - Billet radio

Antza, nº1 de l'ETA, arrêté : le séparatisme basque défie toujours l'Espagne
MADRID, lundi 4 octobre 2004 (LatinReporters.com) - Les perquisitions continuaient lundi au Pays basque français. Le coup de filet lancé dimanche contre les séparatistes de l'ETA durera plusieurs jours et l'analyse des documents saisis plusieurs mois. L'opération est qualifiée "d'historique" par le ministre espagnol de l'Intérieur. Il confirme que parmi la vingtaine d'interpellés figurent le nº1 de l'ETA, Mikel Albizu, alias Mikel Antza. Un arsenal a été saisi. Mais avec ou sans l'ETA, le séparatisme basque continuera à défier l'Espagne.

Deux bombes de l'ETA : 1er acte terroriste en Espagne depuis les attentats islamistes de Madrid
MADRID, samedi 7 août 2004 (LatinReporters.com) - Billet radio

Espagne-élections: la trêve "répugnante" de l'ETA en Catalogne favorise le parti de M. Aznar
MADRID, mercredi 18 février 2004 (LatinReporters.com) - Billet radio

Espagne: 25e anniversaire de la Constitution démocratique boudé par les présidents du Pays basque et de la Catalogne
MADRID, samedi 6 décembre 2003 (LatinReporters.com) - Billet radio

Le président basque Juan José Ibarretxe lance la "libre association" avec l'Espagne
MADRID, vendredi 26 septembre 2003 (LatinReporters.com) - Billet radio

Espagne-Pays basque: la libre association, bombe institutionnelle du nationalisme "modéré"
MADRID, mercredi 23 juillet 2003 (latinreporters.com) - Billet radio

Espagne - Nationalistes et Église basques accusés de "l'impunité morale" d'assassinats de l'ETA
MADRID, vendredi 9 mai 2003 (latinreporters.com) - Vingt-trois mandataires politiques, dont quinze conseillers municipaux, socialistes ou conservateurs du Parti populaire qui gouverne l'Espagne ont été assassinés depuis 1995 par les séparatistes basques de l'ETA. Une multitude d'autres sont menacés de mort. Le Pays basque est l'unique région de l'Union européenne où des gardes du corps protègent des dizaines d'élus du peuple. Un manifeste de douze intellectuels de renommée mondiale, appuyés par l'écrivain allemand Günter Grass, prix Nobel de littérature, accuse le nationalisme et l'Église basques de "favoriser l'impunité morale" des "mercenaires de l'ETA".

Retombée guerre Irak: les Etats-Unis déclarent terroriste le parti indépendantiste basque Batasuna
WASHINGTON / MADRID, jeudi 8 mai 2003 (latinreporters.com) - Les Etats-Unis ont fait un cadeau politique remarqué au président du gouvernement espagnol, José Maria Aznar -l'un de leurs alliés dans la guerre en Irak- en incluant dans leur liste de groupes terroristes le parti indépendantiste basque Batasuna, façade politique des séparatistes armés de l'ETA. Ce succès diplomatique de M. Aznar l'aidera peut-être à convaincre les Espagnols, majoritairement hostiles à l'ETA, du bien-fondé de son alliance impopulaire avec les Etats-Unis en Irak.

Guerre Irak: missile basque contre le roi Juan Carlos Ier d'Espagne
MADRID, mercredi 26 mars 2003 (latinreporters.com) - C'est un véritable missile politique qu'a lancé mardi à Madrid contre le roi Juan Carlos, au Congrès des députés, le Parti nationaliste basque (PNV). Il reproche au souverain espagnol de "n'être pas sensible à la clameur de la rue" contre la guerre anglo-américaine en Irak. Cette guerre est soutenue par le gouvernement conservateur de José Maria Aznar. Jamais depuis son couronnement, en 1975 après la mort du général Franco, Juan Carlos Ier n'avait été critiqué à la tribune des Cortes (Parlement).

Pays basque: 100.000 manifestants contre le "nationalisme obligatoire"
SAINT-SEBASTIEN, samedi 19 octobre 2002 (latinreporters.com) - L'une des plus imposantes manifestations vues au Pays basque depuis la fin de la dictature franquiste (1975) a réuni "contre le nationalisme obligatoire", samedi à Saint-Sébastien, quelque 100.000 personnes selon la police municipale (150.000 selon les organisateurs). La manifestation était dirigée contre les séparatistes basques de l'ETA et contre la prétention des nationalistes modérés, qui contrôlent l'exécutif régional, de convoquer avant 2005 un référendum d'autodétermination.

Espagne: les indépendantistes basques accusés de "nettoyage ethnique"
MADRID, vendredi 18 octobre 2002 (latinreporters.com) - L'accusation de "nettoyage ethnique", défini comme "crime contre l'humanité", est portée par le célèbre juge espagnol Baltasar Garzon contre les indépendantistes basques de l'ETA et leur bras politique, le parti Batasuna. Leurs attentats et leurs menaces obligeraient des milliers de non nationalistes à fuir les provinces basques.

Espagne-Pays basque: suspension de Batasuna pour 3 ans et fermeture de ses locaux
MADRID, mardi 27 août 2002 (latinreporters.com) - Première formation politique contrainte à la clandestinité en Espagne depuis la fin de la dictature franquiste, le parti indépendantiste basque Batasuna a été suspendu judiciairement lundi pour une durée de trois ans pour son appartenance supposée au conglomérat terroriste dirigé par les commandos séparatistes de l'ETA.

Espagne: mise hors-la-loi de Batasuna, bras politique des séparatistes basques de l'ETA
MADRID, lundi 26 août 2002 (latinreporters.com) - Créée en 1978, trois ans après la mort du général Franco, la coalition indépendantiste basque Batasuna est considérée comme le bras politique des commandos séparatistes armés de l'ETA. C'est sur cette base qu'un juge espagnol pourrait suspendre les activités de la coalition et fermer provisoirement ses locaux. Sa mise hors-la-loi définitive pourrait être prononcée par le Tribunal suprême avant les élections municipales de 2003.



Pays basque - ETA   1   2   3
VOIR AUSSI
Pays basque - ETA
1   2   3
REPRODUCTION
Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à l'auteur et à LatinReporters.com

Ce logo peut être affiché
MÉDIAS BASQUES
PAYS
DOSSIERS
NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (+34) 610 686 761
  • Publicité
  • Références

  •   Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   | Titres  | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Nos textes peuvent être reproduits s'ils sont attribués, avec lien, à l'auteur et à LatinReporters.com